Football

17 février 2020 21:53; Act: 17.02.2020 22:21 Print

Moussa Marega: «C'était une grosse humiliation»

Victime de cris racistes contre Guimaraes ce week-end, le joueur de Porto Moussa Marega s'est exprimé lundi sur RMC.

storybild

Les coéquipiers de Marega (au centre) ont tenté de le calmer sur la pelouse. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Ancien joueur de Vitoria Guimaraes (saison 2016-2017), l'international malien du FC Porto Moussa Marega a eu une très mauvaise surprise dimanche en marquant contre ses anciens coéquipiers.

Après avoir inscrit le but décisif sur la pelouse de Guimaraes (victoire 1-2), l'attaquant a reçu un... carton jaune pour avoir répondu à des provocations lancées par des supporters adverses.

Hors de lui, Marega a adressé des doigts d'honneur aux supporters et quitté la pelouse (71e minute). C'est finalement Wilson Manafa qui a terminé la partie à sa place.

«C'est triste que ça arrive en 2020»

Ce lundi sur RMC, dans le cadre de l'émission «Team Duga», Moussa Marega est revenu sur les incidents de dimanche. Morceaux choisis:

«Ça a commencé à l'échauffement, c'était juste deux à trois personnes, ça doit arriver à tout le monde, on s'en fout, on peut continuer à jouer. Mais quand ça vient de presque tout le stade, il n'est pas possible de continuer à jouer alors qu'on se moque de notre couleur de peau.»

»C'est triste que ça arrive en 2020 [...] Là ça va mieux mais hier (dimanche), c'était beaucoup plus difficile, je me suis vraiment senti comme une merde. C'était une grosse humiliation pour moi. Une fois le match passé, je suis rentré chez moi. Revoir mon fils m'a donné le sourire, comme tous les messages de soutien que j'ai reçus.»

»On aimerait tous que les matchs s'arrêtent, il faudrait un geste fort, a-t-il ensuite développé. Franchement, c'est n'importe quoi les slogans, les photos ''Non au racisme''... Ce n'est pas suffisant.»

De plus longs extraits de son témoignage sont à écouter ci-dessous:

Football

(Sport-Center)