Football

20 janvier 2020 12:49; Act: 20.01.2020 13:01 Print

Nantes va honorer Emiliano Sala

Face à Bordeaux ce dimanche, le club nantais a prévu un grand hommage en l'honneur de l'Argentin, décédé il y a un an.

storybild

Le stade de la Beaujoire, antre du FC Nantes, sera le théâtre d'un grand hommage en la mémoire d'Emiliano Sala, ce dimanche. (Photo: Keystone/Thibault Camus)

Sur ce sujet
Une faute?

Le 21 janvier 2019, Emiliano Sala disparaissait dans un tragique accident d'avion. Un an après le drame, l'Argentin reste dans toutes les mémoires au FC Nantes. En son honneur, le club a annoncé dans un communiqué qu'un hommage de grande ampleur lui serait rendu dimanche prochain (26 janvier) au Stade de la Beaujoire, à l'occasion de la réception des Girondins de Bordeaux en Ligue 1 (17 h).

Les Canaris ont dévoilé les mesures qui seront mises en place. Avant la rencontre, un magazine rassemblant de nombreux témoignages d'anciens coéquipiers et entraîneurs de Sala sera distribué à l'entrée. Une bâche à son effigie sera disposée dans le rond central durant l'échauffement. Les écrans géants diffuseront aussi des photos et vidéos retraçant ses quatre saisons à Nantes.

Nantes et Cardiff toujours en conflit

Lors de l'entrée des joueurs, un tifo géant sera déployé dans les tribunes, avant une minute d'applaudissements. Enfin, les Nantais porteront un maillot spécial pour l'occasion. «Parce qu'il rêvait de l'Albiceleste (ndlr: la sélection argentine), les joueurs délaisseront leur tunique jaune habituelle pour un maillot s'inspirant de son pays d'origine», précise le FCN dans son communiqué, ajoutant que les bénéfices liés à la vente de ce maillot collector, qui sera dévoilé mardi, seront reversés aux deux clubs formateurs argentins du défunt.

Pour rappel, Emiliano Sala fait l'objet d'un bras de fer entre Nantes et Cardiff. Le club gallois, où l'attaquant s'était engagé quelques jours avant sa disparition, refuse de verser les 17 millions d'euros convenus avec les dirigeants nantais pour son transfert. Les Bluebirds, censés honorer cette somme en trois fois, contestent le premier tiers, arguant que l'accord n'était pas total entre les deux parties et, donc, nul. Condamné par la FIFA en octobre à payer 6 millions d'euros au FCN, Cardiff a fait appel de cette décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Football

(Sport-Center)