Affaire FC Sion

18 décembre 2011 15:28; Act: 18.12.2011 16:27 Print

Peter Gilliéron: «J'ai rarement peur»

Le président de l'ASF Peter Gilliéron revient sur l'ultimatum posé par la Fifa à l'Association suisse de football. Si elle n'a pas puni le FC Sion d'ici au 13 janvier 2012, elle sera suspendue.

Sur ce sujet
Une faute?

Le président de l'ASF Peter Gilliéron a, comme tout le football suisse, pris en pleine figure l'ultimatum lancé samedi par la FIFA, menaçant la Fédération - équipe nationale, clubs et arbitre - de suspension dès le 13 janvier si le cas FC Sion n'était pas réglé. M. Gilliéron entend entrer en discussion avec la FIFA pour faire valoir ses arguments.

Peter Gilliéron, comment avez-vous appris la nouvelle ?

«J'ai reçu un courriel sur mon téléphone portable. Un de mes collaborateurs m'informait que la FIFA nous avait envoyé un fax dans lequel elle nous informait d'une possible suspension.»

Comment avez-vous réagi ?

«Ce n'était pas totalement une surprise. Nous savions que l'affaire FC Sion allait être discutée lors du congrès de Tokyo. Nous devions nous préparer à toutes les éventualités et c'est ce que nous avons fait. Mais cette décision nous a bien évidemment déçus.»

Avez-vous encore une marge de manoeuvre juridique pour satisfaire la FIFA ?

«Nous n'avons aucune influence sur les commissions de recours et disciplinaire, qui sont des instances indépendantes. Et nous accordons une grande importance à la séparation des pouvoirs. La décision de faire perdre par forfait ses matches au FC Sion pourrait toutefois être du fait du Tribunal arbitral du sport (ndlr: que les clubs d'ASL déboutés envisagent de saisir pour obtenir gain de cause).»

Allez-vous tenter de renouer le dialogue avec Christian Constantin ?

«Pour l'heure, le cas concerne l'ASF et la FIFA. Nous ne pouvons cependant pas oublier que nous ne sommes pas à l'origine de l'affaire. Le fait est néanmoins que nous devons essayer de renouer le dialogue avec la FIFA et non avec M. Constantin. Désormais, c'est l'ensemble du football suisse qui est touché.»

Pensez-vous que la FIFA fasse fausse route, qu'elle doit être réformée, ou comprenez-vous cette décision ?

«Je ne peux pas comprendre cette décision, car elle ne tient pas suffisamment compte de nos arguments. Vraiment pas. Mais mon jugement s'arrête ici. Je ne veux pas aller jusqu'à dire que la FIFA doit être réformée.»

Avez-vous peur ?

«J'ai rarement peur. La situation est grave et nous lui accordons toute notre attention et le sérieux nécessaire. Je suis convaincu que nous trouverons une solution. Je sais que le temps imparti est court et que notre marge de manoeuvre est réduite.»

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cedric le 18.12.2011 16:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sion

    -10 point au fc sion

  • BLATTER 2 le 19.12.2011 01:47 Report dénoncer ce commentaire

    ANALYSE

    quand je lis les considérantes de l'ASF et des autres clubs. tel que le président du lausanne sport , je me pose certaines questions....pourquoi a-t-on laissé CC aller si loin ,.... peut être un point de non retour...le monde du foot est catastrophé pour l'équipe de suisse, du fc bâle.... comment CC est arrivé si loin..... tout simplement que les instances dirigeantes mondiale ou nationale se sont complaints dans leurs notoriétés manifestes, et n'ont rien vus venir... CC n'est pas du genre à ce laisser faire. et la fébrilité et l'incompétence des décideurs-salariés de la FIFA et compagnie...

  • kitnoce le 18.12.2011 18:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    débrouille-toi maintenant

    Le FC Sion a été justement puni. La punition n'était pas terminée. L'ASF doit remettre Sion à sa place, pour le bien du foot suisse. La FIFA a des règles précises. Si l'ASF n'a pas les moyens ou l'envie des les faire appliquer, la FIFA leur fera comprendre qu'ils n'ont pas le choix, faute de quoi Manchester se retrouvera en CL à nouveau....

Les derniers commentaires

  • bobo le 19.12.2011 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    suspendre...

    Il faut suspendre les avoirs de la FIFA et de l'UEFA en représailles. Comme ce sont des dictatures qui refusent de se soumettre au droit suisse ça ne devrait pas poser de problème...

  • BLATTER 2 le 19.12.2011 01:47 Report dénoncer ce commentaire

    ANALYSE

    quand je lis les considérantes de l'ASF et des autres clubs. tel que le président du lausanne sport , je me pose certaines questions....pourquoi a-t-on laissé CC aller si loin ,.... peut être un point de non retour...le monde du foot est catastrophé pour l'équipe de suisse, du fc bâle.... comment CC est arrivé si loin..... tout simplement que les instances dirigeantes mondiale ou nationale se sont complaints dans leurs notoriétés manifestes, et n'ont rien vus venir... CC n'est pas du genre à ce laisser faire. et la fébrilité et l'incompétence des décideurs-salariés de la FIFA et compagnie...

  • activité (physique) paranormal le 18.12.2011 18:09 Report dénoncer ce commentaire

    foot-business aux chiottes!

    mais qu'est-ce qu'on s'en fout de ces footeux, Constantin, et autre Blatter... qui s'intéresse encore au foot quand on voit le niveau l'équipe de Suisse? à part quelques bidochons du dimanche?...

  • kitnoce le 18.12.2011 18:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    débrouille-toi maintenant

    Le FC Sion a été justement puni. La punition n'était pas terminée. L'ASF doit remettre Sion à sa place, pour le bien du foot suisse. La FIFA a des règles précises. Si l'ASF n'a pas les moyens ou l'envie des les faire appliquer, la FIFA leur fera comprendre qu'ils n'ont pas le choix, faute de quoi Manchester se retrouvera en CL à nouveau....

  • Claude le 18.12.2011 17:33 Report dénoncer ce commentaire

    Choisir : Appliquer ou se retirer

    En engageant des joueurs alors qu'il était sous l'effet de sanctions interdisant tout transfert, le FC Sion se positionne dans l'irrégularité. Afin de rester dans une position juridiquement acceptable par le TAS, l'ASF se doit de faire appliquer les nouvelles sanctions de ce tribunal du sport. De même l'ASF doit tenir compte des protêts des clubs suisses dans les matchs ou ces joueurs ont été allignés. La SFL à donné une licence suisse aux joueurs, cependant Sion n'avait pas pouvoir de les aligner. Il serait donc temps que l'ASF fasse appliquer les réglements des compétitions FIFA ou s'en retire.