Football - ASF

10 août 2018 15:54; Act: 10.08.2018 16:11 Print

Peter Gilliéron: «Une remise en état est à venir»

Le président de l'ASF s'est exprimé après la démission de son secrétaire général Alex Miescher.

storybild

Peter Gilliéron: le président de l'ASF traverse des jours difficiles. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Après l'annonce de la démission de son secrétaire général Alex Miescher, l'ASF a publié une interview du président de l'ASF Peter Gilliéron sur son site. Nous la retranscrivons ci-dessous.

- Peter Gilliéron, vous vous êtes rencontrés avec les présidents de la Swiss Football League, de la Première Ligue et de la Ligue Amateur pour une séance extraordinaire. Quels étaient les points les plus importants de ce meeting qui a duré près de trois heures?

Les présidents des départements sont élus comme vice-présidents de la Fédération. Conformément à la décision du comité central du 13 juillet 2018, ils constituent la commission qui traite certains événements pendant et après la Coupe du monde en Russie. Nous avons essentiellement évoqué les erreurs dans la communication externe. Même si beaucoup de choses ont été très bien gérées, des révisions au niveau organisationnel sont nécessaires. Cela fera aussi partie de la remise en état à venir.

- Ce vendredi, le secrétaire général Alex Miescher a demandé sa mise en disponibilité. En quoi cela influence-t-il cette remise en état?

Je rappelle notre communiqué de presse. L'adjoint Robert Breiter va reprendre les rênes. Cela signifie, pour la remise en état, que la commission doit réfléchir davantage, d'autant qu'il s'agit de mesures concernant des domaines à responsabilité.

- Pouvez-vous nous définir les grandes lignes de cette remise en état?

Nous avons rassemblé les premières évaluations, et nous allons les soumettre au comité central en vue de sa séance du 24 août. Aujourd'hui, je peux seulement vous dire que nos analyses sont en cours. Mais on ne donnera pas d'information sur les débats actuels. Quand il y aura quelque chose à communiquer, on communiquera.

- Est-ce qu'il y aura des actes concrets au niveau sportif, vu ce qu'il se passe au niveau de l'équipe nationale?

Vladimir Petkovic, l'entraîneur de l'équipe nationale, m'a informé personnellement sur ses idées en vue de l'Euro 2020 et sur ses premières discussions avec les joueurs. Je suppose qu'il peut et qu'il va nous définir ses critères prioritaires. Et il va évidemment nous définir ses ambitions et ses buts en vue de cet Euro.

Football

(SportCenter)