Football

19 novembre 2019 00:15; Act: 19.11.2019 07:32 Print

Petkovic: «Je suis fier du chemin accompli»

par Daniel Visentini, Gibraltar - Le sélectionneur est revenu sur la qualification à l'Euro 2020, à la première place du groupe D.

storybild

Le «Mister» a pu féliciter ses joueurs. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«Avec le Final Four de la Ligue des Nations, cela fait ma quatrième qualification à un grand tournoi» On lui parlait de ses trois campagnes éliminatoires réussies de suite (Euro 2016, Mondial 2018, Euro 2020 désormais), une première pour un sélectionneur helvétique, Vladimir Petkovic a aussitôt corrigé, avec cette fierté dans le regard qui racontait sa satisfaction. Il a raison, avec la Ligue des Nations, la série affiche quatre bonheurs consécutifs au compteur.

Certains lui cherchent des poux, lui objectant un manque de charisme, des déficits dans la communication? Il remet l'église au milieu du village, à sa manière. «Je suis fier du chemin accompli, lance-t-il. Je suis fier de la force mentale dont le groupe a fait preuve. Il y a eu beaucoup de nouveaux joueurs, des jeunes, qui ont aidé la Suisse durant ces éliminatoires. Pas seulement ceux que l'on a vus lors de deux derniers matches. Et alors que certains ont tenté de semer le trouble au sein du groupe, il a eu la force de réagir et de terminer à la première place. Ensemble. Ce n'était pas évident, mais cela a été fait. Je suis heureux pour eux, pour les leaders naturels, mais aussi pour tous ceux qui sont montés sur le bateau et ceux qui nous rejoindront encore dans le futur.»

Le futur, c'est donc cet Euro 2020. Le tirage au sort aura lieu le 30 novembre à Bucarest, la Suisse sera dans le deuxième chapeau grâce à sa première place dans le groupe D des éliminatoires et c'est une bonne chose pour éviter de gros calibres. «Aujourd'hui, j'ai la tête vide, lance Petkovic. Je veux savourer cette qualification et on verra ensuite qui seront nos adversaires à l'Euro. Et puis pour tout le reste, les discussions, il y a encore du temps.»

Revivez tous les buts de la Suisse

Itten ouvre le score à la 10e:

La délivrance, signée Vargas:

Le 3e pour Fassnacht:

Benito en force:

Itten s'offre un doublé:

Xhaka clôture le match à la 86e:

Football

(nxp)

Les commentaires les plus populaires

  • Euro 2020 le 19.11.2019 08:05 Report dénoncer ce commentaire

    Hop Suisse !

    Qu'est-ce qu'ils font du bien les Vargas, Itten, Benito et Fassnacht ! De futurs pépites ! Hop Suisse !

  • Kitz le 19.11.2019 07:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo!

    Bravo à Petkovic et ses joueurs qui ont fait le job et soyons tous à fond derrière cette équipe !

  • Vouzaittenull le 19.11.2019 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le plaisir de pleurnicher.

    Dans tous les autres pays, une qualification est une occasion de se réjouir et de communier ensemble; en Helvètie, chaque victoire donne lieu à un concert de lamentations et de pleurnicheries. Je me suis demandé pourquoi, et j'ai trouvé. Pour le Suisse moyen, pleurnicher est non seulement le plaisir ultime, mais le seul. Il adore cela et le fait en toute occasion; il va même jusqu'à se voter taxes et impôts supplémentaires pour le plaisir de s'en plaindre. Aussi déteste-t-il quand on lui prive d'une si belle occasion, comme perdre un match; il voue une véritable haine envers ceux qui gagnent et ceux qui s'en réjouissent. Il se lamente avant un match, pleure toutes les larmes de son corps en cas de défaite ou de nul, mais hurle de rage en cas de victoire. Aussi voit-on deux Suisse; une qui gagne, fête, se réjouit, au milieu d'un océan de larmes et de gémissements.

Les derniers commentaires

  • jean-claude bach le 19.11.2019 19:31 Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur

    vivement un groupe France Portugal Suisse Italie mon rêve absolue que l `ont ce marrent un peu

    • Chelou Chelou le 21.11.2019 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @jean-claude bach

      Tu serais surpris du résultat. La Suisse ne serait certainement pas dernière.

    • Nullos Agrandegueule le 21.11.2019 15:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @jean-claude bach

      Mon rêve absolu, que l'on se marre. Moi, je me marre déjà en voyant ton niveau de français.

  • PETER Marc-Olivier le 19.11.2019 13:50 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne journée à toutes et à tous !

    Rien à voir avec le sujet : Pour les médias, la Journée internationale des hommes (IMD, d'après son nom anglais) est un événement international célébré tous les 19 novembre depuis 1999 qui passe après la journée mondiale des toilettes ! Chers médias, donnez le meilleure de vous-même et n'oubliez pas de viser juste !

  • olivier guillaume le 19.11.2019 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    Question

    Serait il trop difficile de demander à nos joueurs de l'équipe NATIONALE de chanter l'hymne ?

    • Jo Kerr le 19.11.2019 15:09 Report dénoncer ce commentaire

      @olivier

      Tu le connais, toi ?

    • gag le 19.11.2019 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @olivier guillaume

      Ça ferait une sacrée cacophonie... les uns chantant en Suisse Allemand, avec des accents divers, les autres en Français, d'autres encore en Italien, ou en Romanche, mdrrrrr

  • Jean le 19.11.2019 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Irlande-Danemark

    Hier, il fallait regarder Irlande-Danemark sur l'équipe 21, le match était plus attractif que Gibraltar-Suisse, surtout les 20 dernières minutes du match à Dublin.

    • Judge Dredd le 19.11.2019 15:09 Report dénoncer ce commentaire

      @Jean

      Jean, quand c'est que tu repasses la frontière ?

  • cris le 19.11.2019 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin...

    les nouvelles pépites comme Itten, Fassnacht, Vargas et Benito font du bien à cette équipe ! Ils montrent l'exemple : de l'envie et du talent ! encore des efforts à faire, mais on est à l'Euro !

    • Jonne le 19.11.2019 12:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @cris

      Pépites au chocolat