Football

10 avril 2019 08:36; Act: 12.04.2019 13:01 Print

Quand l'assistance vidéo a bon dos

Drôle de scène en Colombie: un arbitre international a fait le signe du VAR avec les mains pour valider une décision, alors que le système n'est pas encore en vigueur dans ce championnat!

storybild

Wilmar Roldan a arbitré au Mondial 2018. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Si l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), introduite dans toujours plus de compétitions différentes, entre peu à peu dans les moeurs, elle ne fait pas encore l'unanimité parmi les différents acteurs du ballon rond. Mais un directeur de jeu au moins semble vraiment convaincu, au point de se retrancher derrière la vidéo... même quand il n'y en a pas!

Dimanche, l'arbitre international Wilmar Roldan (photo), qui avait découvert le VAR en officiant dans le cadre du Mondial 2018 en Russie, s'est illustré lors du match de championnat colombien entre l'Atlético Bucaramanga et l'Independiente Santa Fe.

Après avoir consulté son juge de ligne et validé un but malgré un possible hors-jeu, M. Roldan a fait le signe caractéristique de la vidéo avec les deux mains pour asseoir sa décision, par ailleurs correcte (les ralentis TV l'ont montré), alors que le système n'est pas en vigueur en Colombie.

Les joueurs de Santa Fe, battus 2-1, ont râlé mais accepté le choix du directeur de jeu, même s'il n'est pas dit qu'ils se soient rendus compte de la supercherie sur la pelouse même. Quant à la vidéo de la scène, visible ici, elle a déjà fait le tour du Net.

Football

(ymu)