ligue 1

26 février 2011 23:01; Act: 26.02.2011 23:07 Print

Rennes en tête, Bordeaux soulagé

Rennes s'est provisoirement emparé de la tête du championnat de France en battant Lens (2-0) samedi, mettant ainsi la pression sur Lille qui reçoit Lyon dimanche.

storybild

Le Colombien Victor Hugo Montano a marqué le second but pour rennes, étonnant leader du championnat de France. (Photo: AFP)

Une faute?

«La première place ? Oui, cette perspective aurait pu être une source de crispation, a noté l'entraîneur de Rennes, Frédéric Antonetti. Mais il faut que l'on se concentre sur nous et notre jeu. Il faut qu'on soit un peu plus régulier dans notre style de jeu. Il faut surtout regarder combien de points a le 6e et résister à le tentation de se fixer sur la première place. Mais c'est vrai que ce soir je suis très heureux».

Il y a de quoi: Rennes a signé sa 4e victoire consécutive, qui lui permet de détrôner d'un point le Losc, au moins temporairement. Lens en revanche reste scotché dans la zone rouge (19e).

C'est Boukari, venu au mercato hivernal de... Lens, qui a mis les Bretons sur la voie d'une superbe frappe (14e), avant que Montaño ne finisse le travail (70e) avec son 7e but personnel. Excellente opération avant un mois de mars corsé (Montpellier, Marseille et Lyon au programme).

Lille peut reprendre son bien dimanche

Lille, qui reste sur deux défaites à Montpellier (1-0) en championnat et à Eindhoven en Europa League (3-1, élimination à la clef), peut encore reprendre son bien face à Lyon. L'attitude de l'OL sera guettée après le nul face au Real Madrid mardi en C1 (1-1) et les déclarations de son président Jean-Michel Aulas laissant Claude Puel dans l'expectative.

Lyon sera d'ailleurs un gros test pour le Losc, déjà battu par l'OM et l'OL en phase aller et qui doit justement s'imposer face aux autres prétendants au titre pour asseoir ses ambitions.

D'autant que ses poursuivants ont déjà lancé le sprint final: Marseille, qui a neutralisé Manchester United mercredi en Ligue des champions (0-0) et qui se rend à Nancy (dimanche 17h00), reste sur trois succès d'affilée. Le PSG, quant à lui, s'est redressé à Nice le week-end dernier (3-0) et reçoit, également dimanche (17h00), Toulouse, mais sans Nene, victime d'une conjonctivite.

Bordeaux enfonce Auxerre

Autre grosse cylindrée du championnat, mais en perdition, Bordeaux s'est repris en dominant Auxerre (3-0), grâce à des buts de Diarra, Modeste (son 10e) et Plasil, et un net regain dans le jeu. Les Girondins, empêtrés dans une crise entre les contre-performances à répétition et le recul pris par l'adjoint Michel Pavon, sauvent peut-être leur entraîneur Jean Tigana. Temporairement ?

Bordeaux remonte en tout cas de deux rangs à la 10e place alors qu'Auxerre tombe à la 17e, avec ce douzième match consécutif sans victoire.

Saint-Etienne avait un coup à jouer pour rester au contact du top 5. Peine perdue: les Verts ont cédé à domicile face à Nice (0-2) et subi ainsi leur troisième revers de suite.

Ils ont été surpris par un but sublime de Coulibaly qui, excentré côté droit, marquait d'une frappe de l'extérieur du pied droit trouvant la première lucarne de Janot (55e)! Sans doute le plus beau but de ce samedi, même si l'arrière droit ne l'a «pas fait exprès. Je voulais centrer fort et c'est allé dans le but».

Caen a remonté à Monaco (2-2) le doublé de Park grâce à El-Arabi et Mollo, prêté au Stade Malherbe par l'ASM, qui demeure relégable (18e).

Entre promus, Arles-Avignon et Brest se sont neutralisés (1-1). Un partout également, mais du côté des cartons rouges, entre Sochaux et Montpellier (0-0): le premier pour le Sochalien Ideye et son coup de boule (14e), le second pour le Montpelliérain Spahic, expulsé pour avoir râlé en écopant d'un carton jaune.

Même score nul et vierge entre Valenciennes et Lorient.

(afp)