Football

27 avril 2019 23:57; Act: 28.04.2019 10:21 Print

Rennes terrasse le PSG en finale

Le Stade rennais a remporté la Coupe de France en battant le Paris Saint-Germain en finale aux tirs au but.

storybild

Rennes a rapidement été mené de deux longueurs mais a su revenir dans le match. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Noir, c'est noir. Rennes a détrôné le Paris SG, quadruple tenant du titre, samedi en finale de la Coupe de France au terme de la séance aux tirs au but (2-2 a.p., 6-5 aux t.a.b.) fatale à la saison parisienne, catastrophique.

Avec les retours comme titulaire de Neymar et Angel Di Maria et une avance de deux buts dès la 21e minute, le tapis rouge vers un cinquième trophée de suite dans la compétition centenaire était déroulé devant les pieds parisiens. Mais le club a trébuché à un moment crucial, une nouvelle fois. Rennes, qui traînait pourtant une image de «loser», en a profité pour remporter avec panache sa troisième Coupe de France, après celles de 1965 et 1971. Après le tir au but raté par Christopher Nkunku, les supporters bretons ont expulsé 48 ans de déceptions dans un grand cri de joie, alors que le virage rouge et bleu sifflait ses joueurs.

Cette fois, c'est officiel, le PSG a raté sa saison. Thomas Tuchel termine sa première année sur le banc avec le plus maigre bilan comptable depuis 2012/13 - deux titres, Ligue 1 et Trophée des champions -, et l'impression désastreuse laissée par ces quatre derniers mois. L'élimination par le dernier, Guingamp, en Coupe de la Ligue, l'humiliation contre Manchester United dès les 8es de Ligue des champions? A chaque fois, le Souabe a plaidé «l'accident». La troisième sortie de route rend cette défense caduque.

Nkunku a tremblé

Contre Rennes, son équipe s'est arrêtée de jouer après avoir creusé un écart lors d'une première demi-heure prometteuse avec deux beaux buts, par Dani Alves (13e) et Neymar (21e). Mais ses démons lui sont vite revenus: défense tremblotante avec un but contre son camp de Presnel Kimpembe (40e) qui a totalement relancé les Bretons; manque de réalisme, avec plusieurs occasions ratées par Kylian Mbappé (15e, 45e, 72e, 85e, 99e) et Edinson Cavani (99e); manque d'impact du banc, incarné par Leandro Paredes, encore transparent.

Et que dire du mental friable, de ces moments de nervosité qui ont culminé avec le carton rouge direct récolé par Mbappé (118e), pour une semelle au niveau du genou de Damien Da Silva? «Nous sommes fragiles» mentalement, a admis Tuchel. «Ce n'est pas clinique (...) Quand on a commencé la deuxième mi-temps, ce n'était pas avec la même énergie que la première. Nous ne sommes pas attentifs.» Quand Mexer, de la tête sur corner (66e), a égalisé, le scénario noir, celui de la «Remontada» sauce bretonne, était lancé à la vitesse d'un TGV pour se répéter, comme une coriace impression de «déjà-vu».

Les efforts parisiens en prolongation n'ont pas suffi pour éviter la séance de tirs au but, la fameuse «loterie» qui allait déterminer toute la saison parisienne. Après que les deux équipes ont réussi un parfait 5/5, Ismaïla Sarr n'a pas tremblé sur sa tentative, et mis toute la pression sur Nkunku. Le Titi a envoyé la sienne au-dessus de la barre, mettant un point brutal aux espoirs parisiens.

Football

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bomberos le 28.04.2019 11:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Finale coupe de France

    Quand le coeur et le courage sont là c'est plus fort qu'un compte en banque trop garni. Bravo Rennes!!!

  • Footeux le 28.04.2019 10:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Simplement bravo

    Bravo les Bretons. Les vedettes en or du PSG redescendront de leur nuage. Pas besoin de GRANDS JOUEURS pour être champions de France. Félicitations les gars

  • Patricia le 28.04.2019 11:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'argent ne fait pas les équipes

    Que dire

Les derniers commentaires

  • FootFan le 28.04.2019 19:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mbappe et Neymar rois du Kung-fu?!?

    Au TOP le PQSG!!! Perdre en finale contre le « grand Rennes », Neymar qui frappe un supporter rennais et Mbappe qui a risqué de briser le genou (et la carrière) d'un joueur adverse et qui sort en plus en rigolant?!? Ce dernier écopera je l'espère de plusieurs matchs de suspension pour cette agression de « petit frustré »! Et Tuchel? Un grand BRAVO à lui, pour avoir réussi à perdre 2 trophées acquis en 2018, avec une équipe plus forte! Ah, non, c'est pas plus forte qu'il faut dire? Ah, pardon, beaucoup plus....payée ! Le « Paris est comique » lui va très bien décidément....

  • J. Melstob le 28.04.2019 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pan !

    Tout simplement savoureux !

  • belle leçon le 28.04.2019 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo rennes

    ne pas rigoler du PSG car ce club recrute et s occupe très bien des vétérans que les clubs européens ne veulent plus.... quant au gamin brésilien attention ne jamais snober le BARCA....

  • Amor DERIRE le 28.04.2019 14:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une tuile de plus !

    Après Notre Dame... ils pourront dire Notre Drame ! Contrairement à la cathédrale, le PSG garde ses flèches ! Ok... je sors

  • Dédé PITÉ le 28.04.2019 11:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voleurs ou grands malades ?

    C'est pas clinique ? Juste tellement psychiatrique que ça frôle l'internement des stars surpayées, voire l'emprisonnement pour escroquerie vis-à-vis des supporters !