Football

12 décembre 2019 14:51; Act: 12.12.2019 15:27 Print

Ronaldo et ses fans, du câlin au coup de sang

L'attaquant portugais de la Juventus a reçu la «visite» de trois envahisseurs de terrain, mercredi soir à Leverkusen.

Sur ce sujet
Une faute?

Outre le fait qu'il a marqué un but - le premier de la Juventus - et que son équipe a terminé sa phase de groupes de Ligue des champions sur une victoire à Leverkusen (2-0), Cristiano Ronaldo a vécu une soirée un peu particulière. Il a en effet reçu à trois reprises la «visite» d'un supporter ayant envahi le terrain pour s'approcher de lui.

Ses réactions sont allées crescendo. Il a accepté l'accolade du premier d'entre eux; il a évité le deuxième; il a enfin réagi quand le troisième lui a visiblement fait mal derrière la nuque. Mais prenons les choses dans l'ordre.


ACTE I: L'ACCOLADE

Cristiano Ronaldo a reçu la visite d'un supporter à bonnet qu'il n'a pas repoussé. Il a même accepté de lui faire un câlin - ou plutôt une accolade. Il croyait en avoir fini avec les marques d'affection, mais ce ne fut pas le cas.


ACTE II: L'ÉVITEMENT

L'intrusion du premier «pitch invader» a visiblement donné des idées à certains spectateurs, puisqu'un deuxième supporter a voulu s'approcher de son idole à même la pelouse. Cette fois, Ronaldo n'a pas voulu qu'il lui tombe dans les bras. Il l'a esquivé, un peu à la manière d'un torero échappant au taureau dans l'arène.


ACTE III: LA RÉACTION

Images: AFP.

La troisième invasion de terrain fut celle de trop. Cristiano Ronaldo venait d'ouvrir la marque pour la Juventus et ses coéquipiers étaient en train de le féliciter, quand un troisième envahisseur est arrivé, téléphone portable dans la main droite, dans le but évident de faire un selfie. Tiré en arrière par un steward alors qu'il avait enlacé le Portugais du bras gauche, l'intrus l'a visiblement griffé derrière la nuque et lui a fait mal. Là, Ronaldo a réagi en donnant un coup de pied dans sa direction, puis en faisant mine de lui en mettre une.

Un ça va, deux c'est assez, trois c'est trop!

Football

(rty)