Football

19 octobre 2019 22:33; Act: 20.10.2019 03:36 Print

Rudi Garcia va avoir du boulot à Lyon

Le nouvel entraîneur de l'OL a pu constater les lacunes de son équipe contre Dijon (0-0). Le PSG s'échappe.

storybild

Rudi Garcia est à la tête d'une équipe qui fait su surplace. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le nul pour Lyon, la victoire pour Toulouse: les deux clubs, qui ont changé d'entraîneur durant la trêve internationale, ont connu des fortunes diverses lors d'une soirée qui permet à Paris de prendre le large en tête du championnat de France, samedi lors de la 10e journée.

Le grand vainqueur de la soirée est donc... le PSG, qui a joué et gagné vendredi à Nice (4-1). Car son dauphin, Nantes, a cédé à Metz (1-0). Réduit à 10 après l'exclusion de Molla Wague, les Canaris laissent filer les Parisiens, désormais nantis de cinq points d'avance (24 contre 19).

Bien loin de cette balade, Lyon continue son surplace. La bronca qui a accompagné le brouillon nul contre Dijon (0-0) est venu rappeler que Rudi Garcia - intronisé lundi - va devoir mettre les bouchées doubles pour se faire accepter et surtout redresser la barre d'un club en grande difficultés en L1.

Voici le club de Jean-Michel Aulas à l'arrêt depuis 8 rencontres, 8 matches sans victoire en Ligue 1, du jamais vu depuis 1987 et la prise de pouvoir de l'homme fort de l'OL.

Il faut même remonter à 1977 pour trouver trace d'une aussi triste série, qui place Lyon juste au-dessus de la ligne de flottaison (16e avec 10 pts).

Deux fautes de main de Pied

A Toulouse, l'adversaire était redoutable. Mais Lille, qui recevra Valence en C1 mercredi, n'était pas dans un grand soir. Antoine Kombouaré, lui aussi nommé lundi, a connu la déveine de deux blessures de joueurs dans la première demi-heure, de quoi gamberger.

Mais la volonté était là, et a été récompensée par Sanogo (58e) puis Gradel sur penalty (66e) après une faute de main de Pied, pour un succès (2-1, réduction du score de José Fonte) qui donne de l'air aux Violets (13e avec 12 pts).

Gradel a même manqué un autre penalty, de nouveau pour une faute de main de Pied, décidément maladroit.

Reims sur le podium

Avec Nantes défait et Angers surpris à domicile par Reims (1-0) malgré une large domination, Reims a profité de la soirée pour prendre place sur le podium. Avec son succès (1-0) contre Montpellier, le joueurs de David Guion ont enfin bonifié à domicile un début de saison clinquant à l'extérieur, avec des succès de prestige à Marseille, Paris et Rennes.

Nîmes a lui concédé le nul dans le temps additionnel face à Amiens (1-1) pour un partage des points qui laisse les deux clubs dans l'expectative (12e pour Amiens et 17e pour Nîmes, avec 12 et 10 pts).

Football

(afp)