Foot - Super League

09 novembre 2019 21:11; Act: 09.11.2019 21:27 Print

Servette triomphe à Lucerne

par Daniel Visentini, Lucerne - Très efficaces avant le thé, les protégés d'Alain Geiger ont rapporté trois points de leur déplacement en terres lucernoises (1-2) et confirment ainsi leur succès contre YB.

storybild

Les Grenat, solidaires, signent un deuxième succès de suite. Mais rien na été simple. (Photo: Keystone/Alexandra wey)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce n’est plus la même musique, mais la mélodie reste douce pour Servette. Après la victoire de prestige su Young Boys, une semaine plus tôt, les hommes de Geiger se sont imposés en retroussant les manches, en subissant, mais en demeurant unis et solidaires. Efficaces aussi en première période lors des ruptures. Ce n’est pas la moindre des informations de la soirée que de voir les Grenat capable de jouer sans ballon et sans craquer, même avec un brin de réussite.

Face à un Lucerne qui voulait se racheter de son écueil contre Lugano, rien n’était simple pour Servette. On sait toute l’importance que les Grenat attachent au jeu, cette volonté de mettre le pied sur le ballon pour en avoir le contrôle. Ce que l’on savait moins, c’est que cette équipe sait aussi jouer sans. Par nécessité peut-être, les Lucernois ayant dominé les débats dès le coup d’envoi, Servette a procédé en rupture. Il a les atouts pour, il a su en profiter en première période avec une réussite totale ou presque.

Les Grenat avaient déjà essuyé quatre corners en six minutes, sans dégâts, quand ils ont eu l’occasion de souffler hors de leur camp pour la première fois, à la 9e minute. Un coup franc, le temps de remonter le bloc défensif. Et de laisser Sébastien Wüthrich brosser un ballon sournois. Cette balle aura filé vers Kyei, dans son dos pour tout dire. Mais le trait de génie a fusé en même temps que le cuir: en plongeant en avant, laissant le ballon derrière lui, il le talonnait dans la cage d’un Müller subjugué. Le coup du scorpion pour ouvrir le score, il y a pire pour faire taire les sceptiques.
Kyei, on le retrouve d’ailleurs sur le deuxième but servettien. Parce que oui, Servette devait doubler la mise dès la 24e minute. C’est le puissant buteur qui se bat d’abord pour toucher le ballon, puis le contrôler et enfin lancer Tasar dans le bon timing. L’ex-Argovien filait alors vers la cage de Müller, mystifié cette fois au premier poteau, à bout portant. Deux actions, trois contres si l’on considère encore la chance de Cognat (39e). Un salaire royal pour ce Servette studieux et appliqué.

De quoi laisser Lucerne ruminer sa frustration. Parce qu’avec un minimum de réussite ou de précision, les hommes d’Häberli auraient eu aussi trouvé l’ouverture. Comment Schürpf s’y est pris à la 37e pour manquer sa tête, seul à sept mètres? Et Margiotta, qui se voyait déjà transpercer Frick quand Sauthier revenait lui confisquer le ballon au dernier moment? Ou ces moments toujours dangereux sur le flanc droit des Grenat? Ou encore cette pression globale exercée par les Lucernois, même maladroitement parfois?

Servette a donc appris à jouer différemment. Une corde de plus a son arc, qui se tend d’armes nouvelles quand les Grenat ont le bonheur de se montrer efficaces. Mais tout cela restait forcément fragile devant cette pression lucernoise. Cela ne s’est pas arrangé après la pause. Parce qu’à la 67e minute, sur un corner, Ndiaye se retrouvait tout seul, oublié par les Grenat, à six mètres de Frick. Sa tête sous la latte ne laissait aucune chance au portier genevois. Rien à voir avec l’incroyable raté de Margiotta peu avant, seul lui aussi à 8 mètres de Frick. Mais Servette n’avait plus qu’un but d’avance et subissait.

Mais les Servettiens accroché à ce deuxième succès de suite (une première cette saison), ont tenu bon et réalise une belle opération.

Lucerne - Servette 1-2 (0-2)
Swissporarena, 7920 spectateurs.
Arbitre: M. Bieri.
Buts: 9e Kyei 0-1; 24e Tasar 0-2; 67e Ndiaye 1-2.
Lucerne: Müller; Kakabadze, Knezevic, Lucas, Sidler (89e Demhasaj); Ndiaye, Voca, Grether, Schürpf (80e Matos); Males; Margiotta (67e Eleke).
Servette: Frick; Sauthier, Rouiller, Sasso, Iapichino; Ondoua, Cognat; Stevanovic, Wüthrich (85e Routis), Tasar (80e Chagas); Kyei (67e Cespedes).
Avertissements: 92e Müller (réclamation).
Notes: Servette sans Schalk (deuxième et dernier match de suspension) et sans Kone et Imeri (blessés).

Football

Les commentaires les plus populaires

  • Steve - Vincebt le 09.11.2019 22:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo le SFC

    Quel plaisir de voir un groupe solidaire , un club romand qui essaye de jouer , qui c'est gérer les moments délicats sans panique, le championnat va encontre être long mais le SFC a toutes les cartes en mains , pour se maintenir en SL .

  • Vero le 09.11.2019 21:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sortir

    Eux mouillent le maillots... bravo... Sion prenez en de la graine... un VS à la barre!!!!!!!!

  • Bonati Mike le 09.11.2019 21:49 Report dénoncer ce commentaire

    TRIOMPHE

    Servette triomphe à Lucerne ! le mot TRIOMPHE me semble un tantinet exagéré mais bravo pour cette victoire.

Les derniers commentaires

  • Le Bojojo le 10.11.2019 20:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est les champions..

    On écrase ces pauvres bernois, on passe le rouleau sur la Suisse primitive, ça sent bon le titre tout ça....

  • Denis le 10.11.2019 07:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Genève Xamax

    Servette me fout plus rêver que Xamax cette saison et pourtant je suis supporter des rouges et noirs depuis plus de 30 ans !

  • Jeanne le 10.11.2019 07:21 Report dénoncer ce commentaire

    On se prend un petit fendant ?

    Belle jalousie de tous ces valaisans qui sont obligés de parler du FC Constantin dans un article du SFC. Il est temps d'arrêter la consanguinité et de drague quelqu'un d'autre que sa soeur ou sa cousine, pour pouvoir évoluer. Fier de vous amener deux fois par année la civilisation. Bisous les bouseux et à bientôt

  • Fournier le 10.11.2019 06:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sion aussi

    Il y a aussi grand avec équipe jouer bravo

    • Vullst le 10.11.2019 09:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fournier

      Je sais que le français n est pas une langue aisée à apprendre mais là, rien compris

  • Mister M le 10.11.2019 05:05 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo les grenats

    Importante victoire à Lucerne. Le travail de Monsieur Geiger commence à porter ses fruits. Merci à lui et à la direction de ne pas l'avoir inquiété lorsque le ciel était sombre Belle performance de Kei (qui va devenir une importante pièce de l'attaque) et une nouvelle fois Tasar. Bravo également au reste de l'équipe qui est restée soudée pour maintenir ce résultat positif. Merci les gars et bon dimanche.