Football

16 février 2019 21:17; Act: 16.02.2019 21:17 Print

Servette perd encore des plumes

par Daniel Visentini, Genève - Les Genevois ont dominé Wil qui s'est regroupé en défense, mais ils n'ont pas réussi à trouver l'ouverture.

storybild

Les Servettiens (ici Schalk) n'ont pas réussi à tromper le portier de Wil, Kostadinovic. (Photo: Eric Lafargue)

Une faute?

À domicile, contre un Wil regroupé en défense que les Grenat ont dominé durant tout le match, Servette n'a pas réussi à trouver la faille, devant se contenter du point du 0-0. C'est inquiétant et le classement est là pour le rappeler. Avec le succès de Lausanne sur Rapperswil, les Genevois n'ont plus que quatre petits points d'avance sur les Vaudois. La faute à un cruel manque de tranchant dans la zone de vérité. Là où tout était plus simple avant la trêve hivernale, tout semble être devenu compliqué et ce Servette-là est loin d'être serein. Un nul qui n'est pas de bon augure après la défaite à Chiasso et avant deux déplacements à Kriens et à Aarau.

Ce samedi soir, tout est devenu crispant pour les Genevois quand les occasions s'enchaînaient sans efficacité, en première période surtout. Servette donnait d'abord l'impression d'avoir retrouvé une part du jeu qui faisait sa force à l'automne. Mais sans la finition et c'est bien ce qui a fait le désarroi des Grenat, de moins en moins dangereux au cours de la partie. Stevanovic aura hérité de la plus grosse chance à la 21e, avec ce ballon mal brossé du pied gauche sous la pression d'un défenseur saint-gallois, mais seul à 9 mètres du portier adverse. Il y aura eu aussi des imprécisions de Schalk, une tête de Routis, une autre de Rouiller, un Wüthrich peu inspiré et il manquait toujours de la justesse dans le dernier geste. Le tout face à un Wil qui n'a rien montré et qui n'était même pas impressionnant défensivement.

Les minutes passaient inexorablement, avec un Servette qui dominait Wil de la tête et des épaules, sans pouvoir le concrétiser. C'est à l'énergie que les Grenat ont fini le match, Geiger lançant à l'abordage Iapichino, puis Duah et Chagas. Mais sans succès. Le coup d'arrêt se confirme donc pour des Grenat qui sont à la peine depuis la reprise, sans idées, sans percussion, sans créativité. Il va falloir que Geiger trouve très vite une solution pour dynamiser le groupe. DV

Servette - Wil 0-0

Stade de Genève, 2842 spectateurs.

Arbitre: M. Klossner.

Servette:Frick; Sauthier, Routis, Rouiller, Séverin; Maccoppi (74e Iapichino); Stevanovic, Wüthrich (81e Duah), Cognat; Alphonse (81e Chagas), Shalk (85e Follonier). Entraîneur: Alain Geiger.

Wil: Kostadinovic; Rahimi, Von Niederhäusern, Gasser; Lombardi (46e Schällibaum); Gonçalves, Schmid, Ze Eduardo, Hefti (71e Hermann); Breitenmoser (29e Audino); Cortelezzi. Entraîneur: Konrad Fünfstück.

Avertissements:24e Von Niederhäusern (jeu dur), 30e Rouiller (jeu dur), 69e Routis (antijeu).

Football

(nxp)