Foot - Super League

17 février 2019 11:50; Act: 17.02.2019 18:23 Print

Xamax cède la lanterne rouge, Sion s'incline à Bâle

Les Neuchâtelois, très solides défensivement, ont gagné 0-1 sur la pelouse de Grasshopper. Les Valaisans ont perdu 1-0 sur un penalty généreux.

storybild

Geoffroy Serey Die, auteur du seul but de la rencontre, a été le héros neuchâtelois contre GC. (Photo: Keystone/Ennio Leanza)

Sur ce sujet
Une faute?

NE Xamax n’est plus lanterne rouge de Super League. Une semaine après l’avoir emporté contre Lucerne, le club de la Maladière a fêté un nouveau succès dans le match des cancres. En l’emportant devant un bien faible GC, les visiteurs ont abandonné un rang qu’ils occupaient depuis la 10e journée. Il s’agit aussi de la deuxième victoire de Stéphane Henchoz, dont le message est parvenu à relancer Xamax.

Dans un Letzigrund qui résonne toujours plus vide quand GC s’y “produit”, Xamax, qui s’était déjà montré le plus inspiré jusque-là (occasions pour Ademi et Oss), a ouvert la marque par Serey Die, l’homme qui lui a redonné espoir depuis son arrivée à Neuchâtel. A la suite d’un contre orchestré par Corbaz suite à un ballon zurichois perdu à mi-terrain, Nuzzolo a repiqué au centre avant de décaler l’Ivoirien dont la frappe ne devait laisser aucune chance à Lindner. Grasshopper aurait pu égaliser dans la foulée, mais le très maladroit Djuricin, pourtant idéalement servi par Bajrami, a trouvé moyen de viser les étoiles alors qu’il était seul devant Walthert (35e). A la pause, GC possédait certes le monopole du ballon (69% de possession) mais n’avait jamais su vraiment quoi en faire comme en témoignait alors le fait de n’avoir pas adressé le moindre tir cadré en direction du portier xamaxien.

Sermonnés à la pause par Fink et d’ailleurs très vite revenus sur la pelouse, les Zurichois allaient se montrer ensuite moins inoffensifs. Mais toujours aussi brouillons. On vit bien sûr beaucoup plus souvent Walthert, sollicité sur une déviation de Djuricin puis qui dut s’employer sur une frappe de Holzbauer. Mais Xamax résistait bien, profitant aussi des espaces que lui laissaient son hôte pour tenter de marquer en contres le but de la sécurité. Qui aurait pu tomber lorsqu’une volée de Nimani obligea Lindner à se détendre (89e).

Qu'importe, Xamax a bel et bien montré qu'il n'avait plus rien d'une lanterne rouge. Autant dans l'attitude que les résultats.

Grasshopper - Xamax 0-1 (0-1)
Letzigrund, 4900 spectateurs. Arbitre: M. Erlachner.
But: 33e Serey Die 0-1.
Avertissement: 71e Rhyner (jeu dur).
Notes: Grasshopper sans Sigurjönsson, Pinga, Arigoni (blessés), Caiuby (pas convoqué). Xamax sans Minder, Le Pogam, Djuric, Huyghebaert, Doudin, Tréand (blessés), Santana (malade) ni Pickel (suspendu). 72e: but de Ademi annulé pour hors-jeu.
Grasshopper: 1 Lindner; 35 Gjorgjev (87e Zesiger), 23 Ajeti, 3 Rhyner, 13 Goelzer; 29 Diani, 26 Holzhauser; 10 Ravet, 30 Bajrami (83e Mallé), 20 Ngoy (67e Tarashaj); 9 Djuricin. Entraîneur: T. Fink.
Xamax: 30 Walthert; 23 Gomes, 20 Sejmenovic, 46 Oss, 27 Xhemajli, 3 Kamber; 12 Veloso (80e Di Nardo), 26 Serey Die, 7 Corbaz; 99 Ademi (80e Nimani), 14 Nuzzolo (92e Pululu). Entraîneur: S. Henchoz.

Sion s’incline une nouvelle fois à Bâle

Le FC Sion n’a pas réussi à enchaîner une deuxième victoire consécutive en Super League. Inefficaces offensivement, les Sédunois se sont inclinés 1-0 à Bâle ce dimanche.

Comme toujours, Murat Yakin avait décidé de modifier sa composition de départ, même si son équipe restait sur une victoire (1-3 à Lucerne mercredi). Adryan, Burim Kukeli, Alexandre Song et Quentin Maceiras ont ainsi débuté cette partie au Parc Saint-Jacques, ce qui n’avait pas été le cas quatre jours plus tôt sur le terrain du FCL. L’idée de l’entraîneur du FC Sion est claire: surprendre l’adversaire, tout en concernant au maximum une grande partie de son effectif. Au détriment, peut-être, de certains automatismes. Ce dimanche, son équipe s’est présentée en 4-3-1-2, avec Pajtim Kasami dans un rôle de meneur de jeu derrière Adryan et Ermir Lenjani, les deux attaquants nominaux.

La première mi-temps a été très pauvre en qualité de jeu, mais aussi en occasions de but. Il n’y a en effet eu aucun (!) tir cadré de part et d’autre jusqu’à trois minutes de la pause, moment qu’a choisi M. Bieri pour offrir l’ouverture du score au FC Bâle.

L’intervention de Kevin Fickentscher sur Kevin Bua a en effet été jugée illicite pour des raisons assez peu évidentes par l’arbitre de cette rencontre. Après avoir semblé hésiter de très longues secondes, M. Bieri a désigné le point de penalty à la surprise générale et à la grande colère des Sédunois, qui se sont sentis lésés et l’ont clairement fait savoir. Luca Zuffi a transformé le penalty sans trembler et Bâle a pu arriver à la pause avec un but d’avance absolument pas mérité. Christian Constantin, qui milite pour l’introduction de l’arbitrage-vidéo dès le quart de finale de Coupe de Suisse entre Sion et Bâle le 27 février ne va sans doute pas changer d’avis après le match d’aujourd’hui…

Aucun but n’ayant été marqué en deuxième période, même si le FC Sion a bien poussé dans les dernières minutes, la «malédiction» valaisanne à Saint-Jacques se poursuit. Voilà en effet vingt-deux ans que le FC Sion n’a plus battu le FC Bâle chez lui en championnat. La série noire se poursuivra quelques mois encore.

Au classement, Sion est sixième, à trois points de la dernière place qualificative pour l’Europe (Zurich, 4e). Et six points devant Xamax, actuel barragiste.

FC Bâle 1893 – FC Sion 1909 1-0 (1-0)
Parc Saint-Jacques, 21’339 spectateurs
Arbitre: M. Bieri
But: 43e Zuffi, pen. 1-0
Avertissements: 42e Fickentscher (jeu dur), 77e Toma (jeu dur), 82e Neitzke (jeu dur), 90e Kuzmanovic (jeu dur)
Notes: Bâle sans Cömert, Zambrana et Kalulu (blessés). Sion sans Mitryushkin, Raphael, Carlitos et Baltazar (blessés).
Bâle, en rouge et bleu, en 4-2-3-1
Omlin; Widmer, Suchy, Balanta (65e Campo), Petretta (25e Kuzmanovic); Xhaka, Frei; Okafor (75e Stocker), Zuffi, Bua; van Wolfswinkel
Entraîneur: Marcel Koller
Sion, en blanc, en 4-3-1-2
Fickentscher; Maceiras (73e Morgado), Neitzke, Ndoye, Abdellaoui; Song (68e Uldrikis), Kukeli (53e Djitté), Toma; Kasami; Adryan, Lenjani.
Entraîneur: Murat Yakin

Football

(Sport-Center)