Football - Super League

29 juillet 2018 17:57; Act: 29.07.2018 18:04 Print

Un FC Sion très solide fait exploser Saint-Gall

par Tim Guillemin, St-Gall - Les Valaisans sont allés s’imposer 2-4 face à l’équipe de Peter Zeidler, grâce notamment à trois coups de pieds arrêtés. Leur championnat est lancé.

storybild

La joie valaisanne, après le 0-2 de Moussa Djitte. (Photo: Keystone/Benjamin Manser)

Sur ce sujet
Une faute?

Maurizio Jacobacci avait de quoi être satisfait dimanche, tant son équipe a maîtrisé son délicat déplacement à Saint-Gall. Le technicien du FC Sion avait demandé à son équipe de se rassurer défensivement après sa défaite inaugurale face à Lugano (1-2). En replaçant Kevin Fickentscher dans le but, au détriment du malheureux Anthony Maisonnial, le staff sédunois a fait tout juste. Le portier vaudois du FC Sion s’est montré très serein, réussissant toutes ses prises de balle. Même s’il n’a pas eu énormément d’arrêts à effectuer, «Fick» a très bien fait son travail dimanche après-midi, dans la lignée de son deuxième tour de la saison dernière.

Sion a notamment livré une très intéressante première mi-temps, bouclée avec un avantage de deux buts, tous les deux inscrits sur des coup-francs excentrés parfaitement tirés. Sur le premier, venu de la gauche, Raphaël Rossi a pu couper la trajectoire du ballon frappé par Anto Grgic (18e, 0-1). Et sur le deuxième, le jeune Sénégalais Moussa Djitté a placé sa tête au bon endroit à la réception du coup-franc venu de la droite du pied magique de Pajtim Kasami (37e). Deux buts identiques, qui sont venus récompenser la très belle discipline collective des Valaisans, impeccables en défense. Le latéral gauche Aymen Abdellaoui a notamment réussi une première période de très grande qualité pour ses débuts dans le championnat suisse, tandis que la charnière Neitzke-Rossi a elle aussi été impressionnante.

La rencontre aurait pu basculer à la 56e lorsqu’une faute d’Ayoub Abdellaoui, sur la ligne des seize mètres, a débouché sur un coup-franc pour Saint-Gall au lieu du penalty qui semblait s’imposer. M. Jaccottet a immédiatement désigné le point de penalty, d’ailleurs, mais son assistant l’a convaincu du contraire et il est juste de dire que Sion s’en est (très) bien tiré sur ce coup. Car si Saint-Gall avait pu revenir à 1-2 avant l’heure de jeu, en face de l’Espenblock, son fameux kop, la dernière demi-heure aurait pu être potentiellement très longue pour les Valaisans. D’autant qu’Abdellaoui, si convaincant en première période, a commencé à montrer d’inquiétants signes de fébrilité sur son côté gauche, ce qui a fait le bonheur de Marco Aratore, l’artilleur habituel du FCSG, entré en cours de jeu.

Sion, dès le coup d’envoi de la deuxième mi-temps, n’a plus fait que contrer. Normal lorsqu’on mène de deux buts sur la pelouse du FC Saint-Gall, évidemment, mais l’équipe de Peter Zeidler a dès lors eu tout loisir de mettre les Valaisans sous pression. Et c’est à un gros quart d’heure de la fin que Silvan Hefti a pu marquer le 1-2, sur un coup-franc excentré en tout point similaire aux buts valaisans de la première période. Sion allait-il souffrir? Non, car Anto Grgic a eu la bonne idée d’inscrire un coup-franc monumental trois minutes plus tard. Une frappe exceptionnelle, en pleine lucarne, qui a fait énormément de bien aux Valaisans, qui aurait pu s’attendre à un fin de match très pénible sans ce geste de génie.

Une passe de Baltazar pour Philippe a même permis à Sion de prendre trois buts d'avance, les deux jeunes Brésiliens faisant tout juste sur cette action. Arrivés tout deux de Vila Nova cet été, Baltazar et Philippe ont toute l’année pour se faire un nom en Suisse, à l’image de ce que leur compatriote Matheus Cunha a réussi lors de la saison dernière. Absolument pas troublé par le 2-4 trop tardif de Cédric Itten dans les arrêts de jeu, Sion s’est bien remis de sa défaite face à Lugano en ouverture de championnat. Voilà le club valaisan lancé dans sa saison avant le derby de dimanche face à Xamax à Tourbillon.

FC Saint-Gall – FC Sion 2-4 (0-2)

Kybunpark, 11’262 spectateurs

Arbitre M. Jaccottet

Buts 18e Rossi 0-1, 37e Djitte 0-2, 72e Hefti 1-2, 75e Grgic 1-3, 83e Philippe 1-4, 90e Itten 2-4.

Avertissements 16e Rossi (jeu dur), 52e Sierro (jeu dur), 56e Abdellaoui (jeu dur), 74e Vilotic (jeu dur), 90e Philippe (jeu dur)

Notes Saint-Gall sans Barnetta (blessé). Sion sans Adryan, Carlitos, Mitryushkin, Kouassi, Fortune et Zock (blessés). 29e tête d’Itten sur le poteau.

Saint-Gall, en vert, en 4-3-3
Stojanovic; 50-Lüchinger (81’ 9-Buess), 36-Hefti, 15-Vilotic, 16-Wittwer; 44-Kutesa (64’ 22-Aratore), 8-Quintilla (46’ 4-Ashimeru), 14-Sierro; 11-Tafer, 13-Itten, 25-Ben Khalifa.
Entraîneur: Peter Zeidler

Sion, en rouge, en 4-2-3-1
16-Fickentscher; 62-Maceiras, 2-Rossi, 3-Neitzke, 30-Abdellaoui: 14-Grgic, 24-Toma; 7-Kasami (87‘ 33-Lenjani), 84-Baltazar, 93-Daoudou (46‘ 90-Philippe); 22-Djitte (77‘ 9-Uldrikis).
Entraîneur: Maurizio Jacobacci

Le 1-3 de Grgic:


Le 0-1 valaisan:

Le liveticker en pop-up

Football