Football - Super League

22 mai 2019 19:11; Act: 22.05.2019 22:08 Print

Sion réussit à se faire entendre

par Nicolas Jaquier, Zurich - Dans un match disputé à huis clos, le club valaisan a assuré son maintien en battant un GC fantomatique. Le Brésilien Itaitinga a frappé trois fois.

storybild

(Photo: Keystone/Ennio Leanza)

Sur ce sujet
Une faute?

Le FC Sion évoluera bien en Super League la saison prochaine. En dominant un GC inexistant, le club valaisan a assuré les trois points qui lui manquaient dans un match qui s’est disputé à huis clos, dans un décor surréaliste. Au coup de sifflet final, les Valaisans n’ont ainsi eu personne à aller saluer et GC, de son côté, n’a pas pu être sifflé par ses supporters. Seul avantage, la rencontre a pu cette fois aller à son terme, ce qui n’avait pas été le cas lors du premier rendez-vous de l’année entre les deux formations à Tourbillon.

Dans le silence assourdissant du Letzigrund, Grasshopper a effectué ses adieux (à domicile) à la Super League en améliorant mercredi soir un record qu’il détenait déjà depuis quelques semaines: celui du plus grand nombre de joueurs utilisés en une seule saison. Alors que le club zurichois avait récemment porté la précédente marque à 39 éléments, l’absence de son gardien Lindner, annoncé malade, lui a permis d’atteindre la barre symbolique des 40 joueurs grâce à la titularisation du néophyte Matic entre les poteaux - un record qui s’annonce très difficile à battre.

A l’intérieur du stade, pas de public, hormis la petite centaine de «spectateurs» autorisés, chaque club ayant droit à 50 invités à choisir parmi ses sponsors ou dirigeants. Mais en dehors, une forte mobilisation policière afin de repousser, le cas échéant, une éventuelle offensive des ultras frustrés et toujours autant en colère.

Surprise au coup d’envoi, avec la présence dans les rangs des visiteurs du Genevois Timothy Fayulu (19 ans), le portier des M21 valaisans, lancés dans le grand bain en raison de la blessure de Fickentscher, touché aux côtes. L’ancien portier de l’Olympique de Genève (2e ligue) a été préféré à Maisonnial alors que Mitryushkin, pourtant rétabli, ne pouvait entrer en considération faute d’être inscrit dans le contingent officiel (Sion a épuisé toutes ses licences disponibles). Sous les yeux de… Hakan Yakin, les Valaisans, privés d’un penalty évident après quelques secondes, ont très vite trouvé l’ouverture, à la suite d’une frappe de Toma qu’Itaitinga n’a eu qu’à pousser au fond des filets (13e).
Chaque voix portant dans un match très sonore, on entendit beaucoup celle de Christian Constantin, souvent debout pour haranguer ses joueurs. «Contrôlez les ballons, les gars!» Peu avant l’heure de jeu, le trop égoïste Kasami manquait à deux reprises de réussir le break. Ce que le No 7 avait raté, Itaitinga allait le réussir en exploitant un service du même Kasami (43e), profitant aussi du laxisme d’une défense zurichoise absente. Face à un GC plus faible qu’un relégué, le doublé du Brésilien validait alors quasiment le maintien du FC Sion dans l’élite.

La seconde période devait se résumer en un très long remplissage. L’occasion de voir Fayulu réaliser quelques arrêts, dont celui, difficile, face à Pusic (60e). Arrivé seul devant le gardien, Rustemoski ratait ensuite l’occasion de pimenter la fin de partie. Dans la foulée, Itaitinga se heurtait une première fois à Matic alors qu’une passe en retrait s’imposait. Le héros valaisan du Letzigrund était beaucoup plus heureux quelques instants plus tard en surgissant sur un centre de Kasami (84e). Sur le coup de 21h50, Sion pouvait fêter en tout petit comité son maintien et Grasshopper quitter la Super League sur une nouvelle défaite, sa dixième en 2019. Au vu du spectacle présenté dans les rangs zurichois, le rendez-vous ne méritait pas plus de spectateurs…

Grasshopper – Sion 0-3 (0-2)

Letzigrund, match à huis clos.

Arbitre: M. Dudic.

Buts: 13e Itaitinga 0-1, 43e Itaitinga 0-2, 84e Itaitinga 0-3.

Grasshopper: Matic; Asslani (57e Da Silva Cabral), Basic, Diani, Lika; Pusic, Sigurjonsson, Bajrami (77e Tarashaj), Ngoy (83e Mallé); Djuricin, Rustemoski. Entraîneur : U. Forte

Sion: Fayulu; Maceiras, Ndoye, Neitzke, Lenjani; Kouassi; Zock, Toma (77e Song); Fortune (75e Djitté), Kasami, Itaitinga (88e Carlitos). Entraîneurs: C. Zermatten, S. Bichard et C. Constantin.

Notes: Grasshopper sans Arigoni, Ar. Ajeti, Cvetkovic, R. Kamber, Kastrati, Rhyner, Souare, Zesiger (blessés), Lindner (malade), Caiuby, Pinga, Ravet (pas convoqués). Sion sans Fickentscher, Abdellaoui, Blasucci, Angha, Grgic, Raphael (blessés), Mitryushkin (pas convoqué).

Avertissements: 7e Neitzke, 33e Kouassi, 48e Basic, 88e Song.


Football