Football - Super League

20 octobre 2019 15:37; Act: 20.10.2019 18:42 Print

Servette poursuit sa série négative

par Simon Meier - Une nouvelle fois défait, le SFC ne parvient pas à se détacher de la deuxième partie de tableau de Super League.

storybild

Les joueurs st-gallois célèbrent le 2e but de l'attaquant st-gallois Ermedin Demirovic. (Photo: Keystone/Valentin Flauraud)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Servette FC, battu à domicile par Saint-Gall (1-2) dimanche après-midi, poursuit sa série négative. Les joueurs d’Alain Geiger alignent ainsi un sixième match de championnat sans victoire – la dernière a été fêtée à Thoune le 25 août. La situation comptable devient d’autant plus inconfortable, avant le déplacement de samedi prochain à Sion, que la jouerie du début de saison s’est évaporée.


Les Servettiens auraient pu ouvrir la marque dès la 3e minute mais, sur un coup franc de Sébastien Wüthrich délicatement déposé sur la tête de Vincent Sasso, ce dernier, à quelques mètres du but adverse, n’a pas su conclure – pas plus que Steve Rouiller, dans une situation similaire à la 12e. Entre ces deux escarmouches sur balles arrêtées, les Grenats avaient eu la mauvaise idée de concéder le 0-1. Suite à une perte de balle d’Andrea Maccoppi dans l’entrejeu, Ermedin Demirovic, après un contre favorable, a pu adresser une frappe croisée du gauche victorieuse (7e).
Dominé dans les duels, Servette a bien tenté de produire un peu de jeu. Mais outre la jolie combinaison entre Timothée Cognat et Varol Tasar, qui n’a pas profité à Grejohn Kyei (24e), la maigre assistance (moins de 5 000 spectateurs) n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la pupille. D’abord alignés en 3-4-2-1, les Genevois sont passés en 4-3-3 après la pause, Castriot Imeri remplaçant Andrea Maccoppi. Mais pas le temps d’apprécier ce changement tactique, puisqu’Ermedin Demirovic a doublé la mise dès la 47e, cette fois-ci suite à un crochet de trop tenté par Cognat.

Dans une situation devenue quasi désespérée, Servette a enfin lâché le frein à main. Tasar, qui avait pas mal tenté mais très peu réussi jusque-là, a réveillé l’assistance en décochant un joli tir du gauche à la 59e (1-2).

Dennis Iapichino a même cru égaliser à la 79e sur une très jolie reprise du gauche – mais son but a été annulé puisqu’Alex Schalk, auteur de la remise, revenait d’une position de hors-jeu.

Au cours d’un final échevelé, chacune des deux équipes a eu l’occasion de marquer (jolie parade de Dejan Stojanovic sur un essai de Castriot Imeri à la 87e, tête de Steve Rouiller sur le poteau à la 93e). Mais le score en est resté là et Servette peut gentiment commencer à regarder vers le bas du classement avec une once d’inquiétude.

Servette-Saint-Gall 1-2 (0-1).

Stade de Genève, 4 784 spectateurs.

Arbitre: M. San.

Buts: 7e Demirovic 0-1, 47e Demirovic 0-2, 9e Tasar 1-2,
Servette: Frick; Rouiller, Routis, Sasso; Sauthier (cap.), Maccoppi (46e Schalk), Cognat (66e Imeri), Iapichino ; Tasar, Wüthrich ; Kyei (79e Chagas). Entraîneur: Alain Geiger.

Saint-Gall: Stojanovic; Hefti (cap.), Stergiou, Letard, Muheim; Görtier (92e Wiss), Quintilla (94e Rüfli), Ruiz; Itten; Babic (65e Fazliji), Demirovic. Entraîneur: Peter Zeidler.
Avertissements: 20e Maccoppi, 31e Letard, 40e Sauthier, 72e Routis, 81e Fazliji, 94e Demirovic.

Notes: Servette sans Kone ni Stevanovic (blessés). Saint-Gall privé de Lüchinger, Nuhu (blessés) et Guillemenot (suspendu).

Coups de coin: 6-2 (3-1).


Football