Football

18 novembre 2019 18:55; Act: 18.11.2019 23:02 Print

Soirée parfaite pour l'équipe de Suisse

par Robin Carrel, Gibraltar - A Gibraltar (6-1), la sélection de Vladimir Petkovic a validé son ticket pour l'Euro et la première place de son groupe.

storybild

Cédric Itten (à g.), auteur d'un doublé, et Ruben Vargas, brillant sur le front de l'attaque, ont marqué des points à Gibraltar. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Ça n’a pas été très beau à voir, il a fallu patienter la toute fin de match pour que les buts commencent à tomber, mais l’essentiel est fait. Les Suisses joueront le prochain championnat d’Europe, après s’être joués de Gibraltariens aussi faibles qu’attendu. La bonne nouvelle est venue de Dublin, où l’Irlande a égalisé à la 86e minute contre le Danemark (1-1) et ainsi offert la première place de la poule à Granit Xhaka et compagnie.

Pour une fois, l’équipe de Suisse n’a pas pris son temps et s’est rendu le match facile. Cédric Itten a inscrit son 2e but lors de sa 2e sélection dès la 10e minute de jeu. Le héros de vendredi dernier à St-Gall contre la Géorgie (1-0) a profité d’une mésentente entre le gardien gibraltarien Dayle Coleing et un de ses défenseurs pour pousser le ballon au fond du but vide.

L’attaquant formé à Bâle était dans tous les bons coups, mais a manqué deux fois de précision autour de la demi-heure, puis encore une fois à la 39e. Les Suisses sont revenus des vestiaires avec de meilleures intentions. Michael Lang (46e) et Benito (47e) sont passés proches d’inscrire le 0-2. C’est finalement de Ruben Vargas, déjà passeur en première période, qu’est venue la «délivrance» (50e).

Itten encore

Les vannes étaient ouvertes et Christian Fassnacht, transparent jusqu’ici, a enfilé le No 3 à la suite d’un cafouillage. Le meilleur mouvement de la rencontre est sans doute à mettre au crédit de Vladimir Petkovic, peu après l’heure de jeu. Le sélectionneur a fait entrer Eray Cömert pour la première fois lors d’un match international. L’excellent défenseur central du FC Bâle est ainsi certain de jouer toute sa carrière avec un maillot rouge et une croix blanche sur la poitrine.

Gibraltar a inscrit son troisième but de cette campagne qualificative à la 74e, ce qui a eu le don de vexer un peu son adversaire. Dans la minute suivante, Loris Benito a marqué le 1-4 en force (son premier but international à lui aussi). Itten a ensuite enfin complété son doublé à la 85e et Granit Xhaka a mis le 6e de près dans la foulée.

Du pain sur la planche

Et maintenant? L’Association suisse de football peut commencer à prévoir une année 2020 qui s’annonce chargée. Elle doit déjà attendre de connaître le tirage au sort du prochain Euro - le 30 novembre à Bucarest -, pour savoir à quelle sauce son été va être assaisonné, tout en étant certain de faire partie du 2e chapeau et c’est une bonne nouvelle. Va-t-il falloir préparer des déplacements entre Dublin et Bilbao? Entre Bakou et Rome? D’Amsterdam à Bucarest? Ou alors aller de Copenhague à St-Pétersbourg? Et où établir son camp de base?

Avant ça, il y a aussi des matches amicaux à monter en mars et juste avant la compétition. Pour le rassemblement de la fin de l’hiver, peut-être faudra-t-il penser à aller au chaud. Et peut-être même hors d’Europe. Pour préparer le championnat d’Europe, la Suisse devrait notamment défier l’Allemagne, selon le Blick. L’ASF devra aussi se pencher sur le cas de son sélectionneur. Vladimir Petkovic va-t-il dire stop ou encore? Et qui pour le remplacer, au cas où? Beaucoup de questions et une seule réponse à Gibraltar: la Suisse sera de la fête.

Football