Football

30 novembre 2019 19:05; Act: 30.11.2019 19:11 Print

Stade-Lausanne a fini par céder contre GC

par Florian Vaney, Nyon - Valeureux, le SLO s'est incliné sur la plus petite des marges (0-1) face aux Zurichois lors de la 16e journée de Challenge League.

storybild

Karim Gazzetta et le SLO n'ont pas démérité face au club zurichois à Colovray. (Photo: Keystone/Archive)

Sur ce sujet
Une faute?

Décimé par les blessures, Stade-Lausanne-Ouchy a improvisé comme il a pu samedi, dans un contexte tout sauf évident: la réception de Grasshopper à Colovray. Lavrim Hajrulahu a pris place dans l'axe de la défense, William Le Pogam a été prié de monter d'un cran pour évoluer sur l'aile gauche et les Lausannois se sont ainsi avancés sur leur pelouse pour voler au moins un point aux Zurichois.

Guedes a tenu la baraque

Un plan qui aurait pu prendre du plomb dans l'aile dès les toutes premières secondes sans un excellent réflexe de Christophe Guedes, très bon ce soir. Le coup de tête de la troisième minute de Giotto Morandi prenait le chemin du fond des filets, mais le dernier rempart stadiste a réussi la parade qu'il fallait pour dévier le ballon sur son poteau.

Le SLO a ainsi pu y croire pendant plus d'une heure, se créant même les plus grosses chances d'ouvrir le score. C'est devenu une habitude, Andy Laugeois et Juan Manuel Parapar ont fait partie des hommes les plus en vue sur le terrain. Ces deux-là ont d'ailleurs parfaitement combiné à la 42e, pour offrir une occasion en or à Karim Gazzetta. Sur un puissant centre au sol, le demi offensif s'arrachait pour propulser la balle dans la bonne direction. Un peu court, il voyait son envoi filer hors du cadre.

Dix minutes plus tôt, le néo-promu aurait pu bénéficier d'un penalty. M. Piccolo en a décidé autrement, considérant que Parapar s'était montré un peu trop théâtral dans sa chute.

Cruelle fin de match

Comme souvent cette saison, le chrono s'est transformé en ennemi pour Stade-Lausanne. De la même façon qu'ils ont plié en fin de match contre Bâle en Coupe, Christopher Mfuyi et ses coéquipiers ont fini par céder face à GC. Guedes a été contraint de relâcher une frappe lointaine, et le plus prompt à prendre le rebond s'est nommé Euclides Cabral (0-1, 68e). Plus rien n'a été inscrit jusqu'au coup de sifflet final. Auteur d'un match de bonne facture au regard des conditions, le SLO devra faire fructifier ses efforts pour ses deux dernières sorties de l'année, à Winterthour et face à Schaffhouse.

Football

(nxp)