Foot - Super League

04 avril 2019 16:17; Act: 04.04.2019 22:11 Print

Sion repart de Thoune avec les trois points

par Tim Guillemin, Thoune - Grâce à une brillante première période et un doublé de Lenjani, la troupe de Yakin s'impose 1-2 à la Stockhorn Arena et fait un bond au classement.

L'ouverture du score de Lenjani.

Sur ce sujet
Une faute?

Officiellement, le FC Sion n’est pas encore quatrième de Super League, puisque les points de sa victoire par forfait contre GC ne lui seront attribués que dans quelques jours. Mais le doute n’est plus permis: les Valaisans sont bel et bien installés dans les places européennes. Un scénario qui semblait impensable il y a encore quelques semaines, mais qui récompense leur belle série des derniers jours (neuf points en trois matches face à GC, Zurich et donc Thoune). Avec un bémol d’importance: Sion est pour l’instant interdit de toutes compétitions européennes, mais a fait recours au TAS.

Surprise au coup d’envoi, Murat Yakin avait décidé de reconduire exactement le onze victorieux du FC Zurich samedi dernier. Et vu que l’équipe qui avait battu le FCZ était déjà quasiment la même que celle ayant débuté face à GC lors de la journée précédente, il est désormais tentant de penser que l’entraîneur du FC Sion a trouvé son équipe-type. Le début de match lui a d’ailleurs donné raison, tant le collectif valaisan était bien en place et le jeu fluide.
Ainsi, Sion a ouvert la marque de manière tout à fait logique sur une frappe puissante et bien placée d’Ermir Lenjani (21e 0-1).
Absolument pas attaqué par la défense thounoise, l’international albanais a fait parler la précision de son pied gauche d’un tir impressionnant. Le même Ermir Lenjani a doublé la mise, toujours du gauche, à la réception d’un centre parfait de Quentin Maceiras cette fois (33e 0-2).

Le FC Sion, souverain, aurait pu inscrire le 0-3 à la 38e, mais Roberts Uldrikis, bien maladroit sur ce coup, a manqué une montagne, seul à cinq mètres. Thoune, à l’agonie, est cependant revenu de nulle part à la 42e, en réduisant la marque sur corner par Nicola Sutter (42e 1-2). Les Bernois s’en sortaient très bien à la pause avec ce seul but de retard.

La deuxième période a été bien moins flamboyante pour le FC Sion, qui s’est surtout employé à défendre son but d’avance. Murat Yakin a opéré des changements à tendance défensive et le message était clair: à Thoune le ballon, à Sion les possibilités de contre-attaque. Un domaine où les Valaisans sont très à l’aise depuis l’arrivée à leur tête de «Muri», d’ailleurs. Mais ce jeudi, ils ont peiné à aller inquiéter Guillaume Faivre, manquant de qualité dans le jeu de transition vers l’avant. Ainsi, les Sédunois n’ont fait que subir après la pause et ils auraient même pu encaisser une égalisation qui n’aurait pas été imméritée pour les Bernois.

L’expulsion de Quentin Maceiras à la 83e pour deux avertissements reçus coup sur coup (le deuxième pour avoir applaudi ironiquement l’arbitre qui venait de l’avertir pour perte de temps) a compliqué la tâche du FC Sion pour les dix dernières minutes. Mais Xavier Kouassi et ses coéquipiers ont tenu bon. Ils en ont été récompensés avec ces trois points qui les placent dans la course à l’Europe.

FC Thoune Oberland bernois – FC Sion 1909 1-2 (1-2)
Stockhorn Arena, 4129 spectateurs
Arbitre M. Fähndrich
Buts 21e Lenjani 0-1, 33e Lenjani 0-2, 42e Sutter 1-2
Avertissements 13e Neitzke (jeu dur), 52e Toma (jeu dur), 59e Stillhart (jeu dur), 83e Maceiras (antijeu), 90e Fickentscher (antijeu)
Expulsion 83e Maceiras (pour avoir applaudi ironiquement l’arbitre)
Notes Thoune sans Tosetti et Hediger (blessés). Sion sans Mitryushkin, Raphael, Maisonnial, Carlitos et Djitté (blessés), ni Song, Abdellaoui, Bamert, Angha et Adryan (pas convoqués).
Thoune, en rouge, en 4-3-3
Faivre; Glarner, Rodrigues, Sutter (61e Karlen), Kablan; Costanzo (75e Hunziker), Gelmi, Stillhart; Da Silva (67e Schwizer), Sorgic, Spielmann.
Entraîneur: Marc Schneider
Sion, en gris, en 4-2-3-1
Fickentscher; Maceiras, Kouassi, Neitzke, Morgado; Zock (59e Fortune), Grgic; Toma, Kasami, Lenjani (77e Ndoye); Uldrikis (67e Mveng).
Entraîneur: Murat Yakin

Football