Foot: Premier League

28 septembre 2013 12:59; Act: 29.09.2013 19:19 Print

Tottenham et Chelsea dos à dos

Les Spurs recevaient les Blues pour l'affiche de la 6ème journée. Les deux équipes se sont séparées sur un score de parité (1-1). ManU et Manchester City se sont eux inclinés.

Une faute?

Tottenham et Chelsea ont fait match nul 1-1 en ouverture de la 6e journée de Premier League. Les Spurs ont ainsi pris provisoirement la tête du classement.

Ce derby londonien a été très intense. Tottenham a ouvert le score à la 19e par l'Islandais Sigurdsson, après un joli mouvement collectif initié par Eriksen et poursuivi par Soldado. Meilleurs en première période, les Spurs ont davantage subi après le thé. L'entrée de Mata a bonifié le jeu de Chelsea. Les Blues égalisaient de manière méritée à la 65e, Mata trouvant la tête de Terry sur un coup franc.

La sévère expulsion de Torres (81e), pour un carton jaune plus que discutable, relançait Tottenham. En supériorité numérique, les Spurs poussaient en vain pour arracher la victoire. Au final, il n'y a pas eu de vainqueur dans le duel des managers portugais entre Jose Mourinho et son ancien assistant Andre Villas-Boas.

Les deux clubs mancuniens battus

A Old Trafford, Manchester United a subi la loi de West Bromwich Albion (1-2), qui n'a rien volé. Les Baggies ont en effet administré une véritable leçon de football au tenant du titre, qui a déjà perdu trois fois en six journées et occupe le 15e rang du classement.

Après avoir manqué plusieurs occasions, West Brom a enfin ouvert le score sur une merveille d'action de Morgan Amalfitano (54e). Rooney égalisait sur un coup franc excentré trois minutes plus tard, mais les visiteurs reprenaient l'avantage par Berahino, au terme d'une belle action collective.

L'autre club mancunien est aussi tombé de haut. Bien qu'ayant mené 1-0 (Yaya Touré) puis 2-1 (Dzeko), Manchester City a chuté à Villa Park contre Aston Villa, qui s'est imposé 3-2. Bacuna (73e) et Weinmann (76e) ont mis à nu les largesses défensives des Citizens, qui n'ont pris qu'un point en trois déplacements.

Avec Kasami, mais sans Senderos remplaçant, Fulham a perdu 1-2 à domicile contre le néo-promu Cardiff. Les Cottagers, avec quatre points seulement, se retrouvent dans la zone de relégation.

Arsenal seul leader

Arsenal s'est imposé 2-1 à Swansea. Les Gunners se retrouvent ainsi seuls en tête, avec deux points d'avance sur Tottenham.

Après une première mi-temps sans beaucoup d'émotions, Arsenal a passé la vitesse supérieure. Les Londoniens ont mis k.-o. les Gallois - qui recevront Saint-Gall jeudi en Europa League - en quelques minutes. Serge Gnabry ouvrait le score à la 58e, signant le premier but de sa carrière professionnelle à 18 ans et 76 jours. Dans l'histoire des Gunners, seul Cesc Fabregas avait marqué en étant plus jeune (17 ans et 113 jours).

Aaron Ramsey doublait la mise à la 62e, trouvant le chemin des filets pour le quatrième match consécutif. Dès lors, les hommes d'Arsène Wenger pouvaient contrôler les opérations, même si Davies réduisait l'écart (82e).

Liverpool fête le retour de Suarez

De son côté, Liverpool a pleinement profité du retour de Luis Suarez. Après 10 matches de suspension, l'Uruguayen a fêté son come-back en marquant deux fois lors du succès 3-1 des Reds à Sunderland. Face à la lanterne rouge, dirigée ad intérim par Kevin Ball après le limogeage de Paolo di Canio, Liverpool n'a pourtant pas pleinement convaincu dans le jeu. Mignolet a effectué quelques parades décisives et a même été sauvé par la transversale sur un coup franc de Larsson. Les hommes de Brendan Rodgers ont toutefois assuré l'essentiel grâce à Suarez (36e/89e), mais aussi Sturridge, auteur de l'ouverture du score (28e) et de deux assists.

(ats)