Football

23 juin 2011 21:44; Act: 23.06.2011 21:57 Print

Un Neuchâtelois a défié les stars argentines

par Grégory Beaud - Le défenseur Agonit Sallaj, prêté par Xamax à Bienne, a joué avec l’Albanie contre l’Albiceleste, à Buenos Aires. Entré à la 65e, il a vécu un rêve, malgré l’anecdotique défaite 4-0.

storybild

Les stars de l'Argentine étaient présentes (Photo: Keystone)

Une faute?

Ce n’est pas tous les jours que la possibilité d’affronter Lionel Messi, Carlos Tevez ou Fernando Gago se présente. Pour Agonit Sallaj, l’occasion avait quelque chose d’irréel au moment où il prépare le championnat de Challenge League dans le Seeland.

«Il y a trois semaines, on m’a proposé de jouer cette rencontre. Je n’ai pas mis longtemps à répondre favorablement, remarque le Suisse d’origine albanaise. C’est une fierté de défendre les couleurs de mon pays.»

Trois jours après ce match de gala, Agonit Sallaj est de retour à Bienne et revient à la réalité d’une préparation physique. «Cela ne fait pas bizarre de m’entraîner à nouveau ici, c’est surtout d’avoir joué dans le Stade Monumental de River Plate face à l’Argentine qui semble très étrange», rigole-­t-il.

«Un truc de fou»

De la demi-heure passée sur le terrain, il garde une impression de rapidité: «Qu’est-ce que ça va vite! J’ai dû m’occuper de Lionel Messi. Avoir un joueur comme lui en face de soi, c’est vraiment un truc de fou. Comme l’Argentine prépare la Copa America (n.d.l.r.: du 1er au 24 juillet), toutes les stars étaient présentes. Cela m’a montré le travail qu’il me reste à accomplir.»

En prêt à Bienne, Agonit Sallaj a vu de loin le chamboulement qui ­secoue actuellement Xamax. «On avait réglé mon prêt avant la reprise. Cela ne me ­concerne donc pas trop, cela ne change pas ma vie.» Au contraire d’un match contre l’Argentine.