Homosexualité dans le football

23 avril 2019 21:02; Act: 23.04.2019 21:23 Print

«J'en veux beaucoup aux joueurs qui se cachent»

Joueur amateur, il avait été viré de son club en 2010 parce qu'il était gay. Yoann Lemaire a sillonné la France pour évoquer ce tabou.

Sur ce sujet
Une faute?

Rare footballeur français en activité à avoir assumé son homosexualité, Yoann Lemaire est depuis plusieurs années l'une des figures de proue du combat contre l'homophobie dans le football.

En 2010, les médias s'étaient fait largement l'écho de l'histoire de ce modeste défenseur du FC Chooz, club amateur des Ardennes, victime d'insultes homophobes puis privé de licence par ses dirigeants.

Dans le documentaire «Footballeur et homo, au coeur du tabou», programmé le 14 mai sur France 2 dans l'émission Infrarouge, Yoann Lemaire interroge plusieurs gloires du foot français, actuelles ou passées, de Didier Deschamps à Antoine Griezmann, en passant Laurent Blanc, Fabien Barthez ou Jean-Michel Larqué.

Des séquences fortes

Si leurs propos n'évitent pas toujours les lieux communs, «ils n'auraient pas parlé publiquement il y a quelques années», affirme Yoann Lemaire, membre du Variétés Club de France (équipe de foot qui rassemble des personnalités du foot et des médias), où il côtoie régulièrement les anciens champions du monde de 1998.

D'autres séquences, notamment une intervention au sein du centre de formation de Toulouse, ou le témoignage d'un autre footballeur gay amateur, constituent les moments forts du documentaire.

Les joueurs en activité ont été beaucoup plus difficiles à approcher. «Griezmann, on lui a couru après pendant un an!», souligne Michel Royer, le réalisateur. L'attaquant de l'Atletico Madrid dit notamment qu'il serait «fier» si un joueur de son équipe venait à faire son coming-out publiquement.

Griezmann serait «fier»

Deux autres champions du monde 2018 ont refusé de répondre, tout comme l'actuel président de la Fédération française de football Noël Le Graët, affirment-ils. «Les joueurs ont peur d'aller sur un domaine qu'ils ne maîtrisent pas. C'est un sujet compliqué, ils ne se sentent pas concernés», explique Yoann Lemaire.

Interrogé dans le documentaire, l'ancien international Olivier Rouyer, 63 ans, est le seul footballeur professionnel français à avoir fait son coming-out, en 2008, plusieurs années après la fin de sa carrière.

«J'en veux beaucoup aux joueurs qui se cachent. Sans eux, on n'arrivera jamais à avancer. Aujourd'hui, une star qui joue en Ligue 1 n'a rien à perdre, tous les sponsors sont gay-friendly. C'est malheureux que ce soit aux amateurs de porter la cause», pointe Yoann Lemaire.

Football

(afp)