Football

07 janvier 2016 16:18; Act: 07.01.2016 16:33 Print

Un jeu de football s'excuse auprès de Harry Kane

«Football Manager» propose à ses utilisateurs de se plonger dans le quotidien d'un entraîneur. Le jeu est connu pour son sérieux, mais s'est trompé sur le cas de l'attaquant anglais.

storybild

L'attaquant de Tottenham et de la sélection anglaise a été largement sous-estimé dans le jeu. (Photo: Keystone/AP/tim Ireland)

Sur ce sujet
Une faute?

Les joueurs de Football Manager apprécient la base de données gigantesque de ce jeu. Les joueurs du monde entier y sont analysés en détail, y compris dans les séries inférieures. Bien des responsables de clubs professionnels avouent même à demi-mot s'en inspirer pour leur recrutement. Vitesse du joueur, potentiel, habileté technique, puissance physique, endurance: toutes les données sont passées au crible et le jeu est réputé pour son sérieux et sa profondeur.

Pourtant, il arrive que cette simulation se plante dans les grandes largeurs. Ainsi, le manager qui voudrait recruter Harry Kane serait fortement déçu. L'attaquant virtuel de Tottenham n'est quand même pas un chevreuil dans le jeu, mais disons qu'il est largement moins fort que dans la réalité.

Au point que le directeur de Sports Interactive, l'éditeur du jeu, s’est excusé personnellement auprès du joueur d’avoir sous-estimé ses statistiques. «Nous l’avions toujours à l’œil mais je suis personnellement désolé auprès de lui parce qu’il y a eu une longue période où il était en prêt et jamais nous n’avons pensé qu’il atteindrait de tels sommets», a déclaré Miles Jacobson dans les colonnes du Daily Mirror. Honnête.

(20 minutes)