Football

14 septembre 2019 09:49; Act: 14.09.2019 09:52 Print

Un joueur du KRC Genk victime de délit de faciès

Dieumerci Ndongala a été interpellé à tort par la police belge à la sortie d'un magasin en Belgique

storybild

Le joueur a d'abord cru à une caméra cachée. (Source: Instagram)

Une faute?

Encore un footballeur victime de racisme. Mais cette fois, ce n'était pas dans un stade, comme l'a vécu Romelu Lukaku à Cagliari. Le nouveau joueur de l'Inter Milan a d'ailleurs déposé une plainte récemment.

C'est aussi ce qu'envisage Dieumerci Ndongala. Mardi, le natif de Kinshasa et international congolais a été victime de racisme ordinaire, alors qu'il effectuait des achats pour ses enfants dans un magasin «H&M» de la ville de Vilvorde.

Après son passage à la caisse, l'ailier a été cueilli par deux policiers à la sortie du magasin. Les officiers ont été appelés par la vendeuse de l'enseigne suédoise. Elle avait trouvé des étiquettes arrachées par terre et a directement accusé le sportif congolais.

Après vérifications de ses achats et la preuve de son innocence, la vendeuse s'est excusée mais le joueur du KRC Genk envisage de porter plainte. Dans une vidéo ou il raconte l'incident, le joueur affirme «qu'il ne va pas laisser passer ça».

La vidéo a été postée sur les réseaux sociaux, suscitant de fortes réactions. Le joueur souligne aussi: «En montrant ma vidéo sur les réseaux sociaux, j'ai compris que ça arrivait tous les jours à pas mal de gens.»

Football

(Sport-Center)