Football

25 mai 2019 08:00; Act: 25.05.2019 08:03 Print

Un marteau pour raccrocher ses crampons!

Au moment de faire ses adieux au public saint-gallois, Tranquillo Barnetta a joint le geste à la parole. Il a «cloué» ses chaussures sur un panneau de bois.

storybild

Pour ses adieux au public saint-gallois, Tranquillo Barnetta a aussi reçu un fauteuil de retraité. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Encore un match, ce samedi au Letzigrund contre Zurich, et Tranquillo Barnetta (34 ans) ne sera plus un footballeur. Le futur retraité du FC Saint-Gall n'est pas le seul à quitter les pelouses helvétiques en cette fin de semaine: Steve Von Bergen (35 ans, YB), Alain Nef (37 ans, Zurich) et Nelson Ferreira (36 ans, Thoune) s'apprêtent eux aussi à tirer leur révérence et à donner le coup d'envoi d'une seconde vie, certainement bien différente de celle qu'ils ont vécu jusqu'à présent.

Mercredi, à l'occasion de sa dernière apparition devant son public (4-1 contre Young Boys), «Quillo» a joint le geste à la parole au moment de faire ses adieux. Barnetta a vraiment raccroché les crampons. Au moment de sa sortie du terrain dans les arrêts de jeu (il a cédé sa place à Bakayoko pour les ultimes secondes), le No 10 a d'abord retiré ses chaussures au milieu du terrain avant d'aller les clouer symboliquement à un panneau de bois, avec l'aide d'un marteau qui lui a été remis par un intendant saint-gallois.

Un geste fort pour un homme de classe. «Barnetta est un véritable phénomène, un gentlemen aussi», a salué son coach Peter Zeidler. Avec de... nouvelles chaussures pour sa toute dernière, Barnetta peut encore qualifier le FC Saint-Gall, à la lutte avec Lugano, Lucerne et Thoune pour les deux dernières places européennes à attribuer. Depuis un premier contrat pro signé en 2002, l'ancien international helvétique a disputé 569 matches et inscrit 71 buts.

Chapeau l'artiste!

Football

(njr)