Football

07 avril 2019 22:28; Act: 08.04.2019 11:10 Print

Raté incroyable au PSG: «J'étais entre 2 pensées»

Paris aurait pu être champion dimanche en battant Strasbourg. Choupo-Moting en a décidé autrement.

Un but et une boulette, un match plein pour Eric Maxim Choupo-Moting (à d.).
Sur ce sujet
Une faute?

Qu'est-ce qui est passé par la tête d'Eric Maxim Choupo-Moting à la 28e minute du match entre le PSG et Strasbourg? L'attaquant camerounais a réussi un sauvetage magnifique sur la ligne, sortant in extremis le tir de... son propre coéquipier Christopher Nkunku. Son geste est difficilement explicable, même après plusieurs visionnements de la scène.

«Ca fait mal mais il ne faut pas oublier que j'ai marqué un but aussi. On aime beaucoup parler des choses négatives, c'est comme ça, il faut accepter, a-t-il expliqué à l'issue du match sur lequipe.fr. Je garde la tête haute. Ca va tellement vite, cette action. C'est le football. J'ai hésité. J'étais entre deux pensées, entre le fait de la pousser et le fait de la laisser entrer car il y avait hors-jeu.»


L'international camerounais, souvent critiqué depuis son arrivée dans la capitale française, avait pourtant ouvert le score (13e) dans cette rencontre où une victoire offrirait un 8e titre au PSG. Mais son but a très vite été oublié après sa boulette, surtout que Strasbourg a retourné la situation avant la pause (1-2). Le deuxième but alsacien vaut d'ailleurs le détour.

Malgré l'égalisation de Thilo Kehrer (82e, 2-2) et plusieurs occasion en fin de match, les Parisiens ont concédé le nul face à Strasbourg. Un point qui ne suffit pas à leur bonheur. Mbappé et ses coéquipiers devront attendre la 32e journée pour fêter ce titre en Ligue 1. Ils se déplaceront dimanche prochain sur la pelouse de leur dauphin: Lille.

De son côté, le pauvre Eric Maxim Choupo-Moting est sorti à l'heure de jeu, sous les sifflets du Parc des Princes. Après le match, il s'est confié au micro du légendaire Laurent Paganelli sur Canal+. «J'ai pensé que le défenseur allait intervenir. Cela n'a pas été le cas. Ensuite, je me suis dit que j'étais hors-jeu. Tout s'est passé très vite et j'ai arrêté le ballon.» Belle analyse.

Sur le web, la scène de ce sauvetage déjà culte a suscité un déferlement de réactions et de moqueries. Cruel.

Football

(Sport-Center)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bave le 08.04.2019 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    gus

    c'est normal il y a des paris d'argent énorme sur le prochain but et c'était pas le PSG qui devait marquer d'ailleurs l'adversaire a marqué direct après ...pour les connaisseurs.

  • fred le 08.04.2019 09:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une

    belle quiche

  • Fútbol le 08.04.2019 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    PSG

    C'est PSG

Les derniers commentaires

  • Jaime Riehr le 08.04.2019 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Heure d'été

    Ah, ce changement d'heure qui chamboule tout le monde!

  • Marco GFCS le 08.04.2019 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça n'arriverait pas au LS

    En effet, il faudrait déjà que le ballon aille en direction du but de l'adversaire.

  • menteur le 08.04.2019 13:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel

    c'est juste une question d'argent... les matchs sont contrôlés afin de pas enrichir trop facilement ceux qui parient. et les excuses qu'ils trouvent me font juste rire.

    • Silvio Laberlusconi le 08.04.2019 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @menteur

      Il ne faut pas voir des tricheurs partout, SVP.

  • Mr. Magot le 08.04.2019 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien à rajouter...

    Les paris et les matchs truqués, ça vous parle ??

  • Maxime le 08.04.2019 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    Geste breveté

    Il nous a fait une « Choupo »