Premier League

12 février 2011 15:49; Act: 12.02.2011 20:31 Print

Un retourné de Rooney offre le derby à ManU

Manchester United a consolidé sa place de leader de la Premier League. Les Red Devils ont gagné 2-1 le 157e derby mancunien face à City grâce à un but somptueux de Rooney.

Une faute?

Grâce à un but exceptionnel de Wayne Rooney, Manchester United a battu son rival et voisin Manchester City (2-1) sur la pelouse d'Old Trafford samedi en match décalé de la 27e journée de Premier League et reprend 7 points d'avance sur Arsenal qui joue plus tard samedi.

Ce 144e derby de Manchester en championnat sentait le souffre et Wayne Rooney en est devenu le héros. On attendait le match Berbatov - Tevez, les deux meilleurs buteurs de la Premier League. Le premier était sur le banc et le second a été décevant. On attendait un match ouvert, on l'a eu. Rien à voir avec le premier derby de la saison en Novembre (0-0). Cette fois, les deux équipes étaient là pour jouer et à ce niveau, City a fait jeu égal avec United comme sur cette belle action Silva-Touré-Tevez (4).

«Je n'avais jamais vu ça»

Mais surtout, on attendait, comme toujours lors d'un derby de Manchester, un éclair de génie de l'un des 22 protagonistes. Il est venu de Rooney. Son retourné acrobatique sensationnel sur un centre de Nani est venu se loger en pleine lucarne du but de Joe Hart et a assomé City à douze minutes de la fin du match (78). L'attaquant anglais pouvait saluer les 76.000 spectateurs du Théatre des rêves comme un acteur salue son public après une représentation car ce but vaut largement un Oscar.

«C'est un but incroyable. Je n'avais jamais vu ça. C'est le plus beau but en terme d'éxecution que j'ai vu à Old Trafford dans ma carrière ici» confiait d'ailleurs, admiratif, Sir Alex Ferguson après le match.

Avec 5 réalisations en championnat, Rooney ne réussit pas - et de loin - la meilleure saison de sa carrière mais samedi à Old Trafford, son but venu d'ailleurs a pris une valeur bien plus importante que s'il en avait inscrit 30 jusque là. Car l'Anglais a totalement relancé son équipe.

Après sa défaite à Wolverhampton (2-1) le week-end dernier, MU se devait en effet de réagir. Sa performance a été loin d'être exceptionnelle et City aurait peut être mérité un match nul après que Silva a détourné dans le but un tir de Dzeko (65) répondant ainsi à l'ouverture du score de Nani (41) sur une lumineuse passe de Giggs.

Mais le génie de Rooney est sorti de sa boîte pour redonner sept points d'avance aux Red Devils sur Arsenal qui affronte Wolverhampton plus tard dans l'après midi. Mais surtout, ce succès repousse City à 8 points avec un match joué de plus.

Arsenal s'impose

Arsenal, avec Johan Djourou titulaire en défense centrale, s'est imposé 2-0 contre Wolverhampton. Robin van Persie a signé les deux buts des Gunners (16e/56e) qui restent à quatre longueurs de Manchester United.


Après quatre victoires consécutives, Liverpool a été accroché par Wigan (1-1) à Anfield Road, malgré le 5e but en six matches de Meireles. L'Uruguayen Luis Suarez, titularisé pour la première fois, s'est montré dangereux et malchanceux, trouvant une fois le poteau et une fois la transversale.


Résultats: Manchester United - Manchester City 2-1. Birmingham - Stoke 1-0. Blackpool - Aston Villa 1-1. Blackburn Rovers - Newcastle 0-0. West Bromwich Albion - West Ham United 3-3. Arsenal (avec Djourou) - Wolverhampton 2-0. Liverpool - Wigan 1-1. Sunderland - Tottenham 1-2.


Classement : 1. Manchester United 26/57. 2. Arsenal 26/53. 3. Manchester City 27/49. 4. Tottenham Hotspur 26/47 (35-27)...

(ats/afp)