Match amical

07 juin 2011 23:19; Act: 07.06.2011 23:23 Print

Une Italie piégée par la République d'Irlande

Une équipe d'Italie très expérimentale a été piégée (2-0) par la République d'Irlande qui a marqué sur ses deux seules occasions en match amical mardi soir à Liège (Belgique).

Une faute?

Le sélectionneur italien Cesare Prandelli, qui souhaitait voir ses remplaçants à l'oeuvre, avait décidé de laisser souffler six des onze titulaires de la victoire (3-0) face à l'Estonie en qualifications de l'Euro-2012 vendredi dernier. Ils n'auront pas fait oublier les titulaires.

Idem du côté de l'Eire où l'entraîneur italien Giovanni Trapattoni s'était privé de plusieurs cadres, Robbie Keane entre autres.

A Liège, où vit une importante communauté d'origine italienne, la Squadra a évolué quasiment à domicile, portée par 20.000 tifosi vers le but de David Forbe. Ce soutien populaire n'a pas suffi à une équipe en manque d'imagination.

Dominateurs, Andrea Pirlo et ses équipiers ont tardé à se créer des occasions. Il a fallu attendre la 27e minute pour voir Giampaolo Pazzini décocher un tir à quelques centimètres du but adverse. Antonio Nocerino l'a imité deux minutes plus tard, sans plus de réussite.

Les Transalpins, maîtres du ballon, se sont alors exposés aux contres irlandais, et Keith Andrews a ouvert le score à la 35e minute, des 20 mètres et contre le cours du jeu.

Le terrain rendu très glissant par un violent orage n'a pas arrangé les affaires d'Italiens meilleurs techniciens mais moins puissants.

Les Italiens ont même bu le calice jusqu'à la lie en concédant un deuxième but signé Simon Cox dans le temps additionnel.

(afp)