Football

17 janvier 2020 20:09; Act: 17.01.2020 20:11 Print

Une bombe dans la voiture d'un arbitre secoue Chypre

Toutes les rencontres de football sont suspendues à Chypre après l'attentat contre un arbitre.

storybild

Andreas Constantinou a eu de la chance.

Une faute?

Toutes les rencontres de football sont suspendues jusqu'à une date indéterminée en Chypre, a annoncé vendredi la fédération de football chypriote, faisant suite à la grève des arbitres en soutien à l'un des leurs, victime d'une attaque à la bombe.

La fédération a décidé de suspendre tous les matches, dans toutes les divisions, et a condamné l'attaque qui s'est produite à Larnaca, une ville côtière du Sud, la qualifiant «d'acte de terreur» destiné à déstabiliser le football chypriote en créant un «climat de peur» chez les arbitres.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un dispositif artisanal a explosé dans la voiture de l'arbitre Andreas Constantinou, sans le blesser.

Dans un autre communiqué, l'association des arbitres de Chypre a déclaré soutenir l'arbitre de 33 ans et sa famille, et demandé aux dirigeants du football et aux médias «d'arrêter de mettre de l'huile sur le feu» avec des commentaires trop critiques concernant les décisions arbitrales.

A cause des paris truqués?

Ces évènements prennent place dans un contexte de suspicion concernant plusieurs rencontres du championnat chypriote qui auraient pu être arrangées afin de favoriser des paris truqués. L'UEFA a ainsi signalé 84 matches suspects depuis 2011 à la fédération chypriote, sans qu'aucune condamnation n'ait lieu, bien que la police de l'île enquête sur ces allégations.

En 2015 déjà, la fédération de football chypriote avait annulé tous les matches pendant une semaine, après une grève des arbitres faisant suite, déjà à l'époque, à une attaque à la bombe.

Football

(Afp)