Football - Coupe de Suisse

01 mars 2011 17:45; Act: 01.03.2011 18:32 Print

Une chance pour Xamax et Sion

Sion et Neuchâtel Xamax ont une occasion en or de redorer leur blason mercredi. Les deux clubs peuvent se hisser dans le dernier carré de la Coupe de Suisse.

Une faute?

Les Neuchâtelois et les Sédunois n'ont pas le droit à l'erreur s'ils entendent donner enfin des couleurs à une saison bien morose. Les Neuchâtelois se déplacent à Thoune et Sion sera opposé aux Grasshoppers au Letzigrund. Le choc Young Boys -Zurich et la rencontre qui opposera jeudi à la Gurzelen Bienne à Bâle, le détenteur du trophée, complèteront l'affiche de ces quarts de finale.

Sur le boubier du Lachen, Neuchâtel Xamax affrontera un adversaire qui a fait le plein de confiance dimanche en s'imposant dans le temps additionnel à St-Gall. Murat Yakin, l'entraîneur bernois, s'attend toutefois à un match délicat contre une équipe qui peut exceller dans le jeu de rupture. Elle l'a démontré en partie au Stade de Suisse contre les Young Boys. Victorieux 2-1 le 2 octobre dernier au Lachen, Xamax et son entraîneur Didier Ollé-Nicolle savent de surcroît comment gagner à Thoune.

Malgré les absences de Cabanas, Salatic et Smiljanic, Ciriaco Sforza n'en démord pas. L'entraîneur des Grasshoppers croit son équipe capable de gagner une... dix-neuvième Coupe de Suisse. Battus 2-0 samedi à Sion, les Zurichois brûlent de prendre leur revanche. Même si la quatrième place en championnat est toujours à sa portée, Christian Constantin sait que seul un nouveau triomphe en Coupe de Suisse lui permettra de regagner le coeur des supporters valaisans. Le traitement qu'il a infligé à Bernard Challandes a, en effet, été - à juste titre d'ailleurs - mal perçu en Valais.

Le problème pour Sion résidera toutefois dans la présence parmi les demi-finalistes du vainqueur de Young Boys - Zurich et très probablement du FC Bâle. Les trois équipes alémaniques possèdent une longueur d'avance sur toutes les autres. On voit mal, ainsi, comment le FC Bâle pourrait tomber jeudi à Bienne. Le souvenir d'une qualification arrachée aux tirs au but au tour précédent contre le Servette FC évitera aux Rhénans de tomber dans l'excès de confiance.

(ats)