Champions League

08 mars 2011 22:56; Act: 08.03.2011 22:59 Print

Une première pour le Shakhtar Donetsk

Le Shakhtar Donetsk a facilement battu (3-0) mardi l'AS Rome, et atteint pour la première fois les quarts de finale de la Ligue des champions.

Une faute?

Pas de miracle pour la Roma. Vicenzo Montella a perdu pour la première fois en quatre matches sur le banc, mais cette défaite est irrémédiable. Et il va falloir cravacher pour revenir en C1 (la Roma est 6e en Serie A).

Menée 3-2 après l'aller, la Roma a vécu une première période de cauchemar. Le milieu tchèque Tomas Hübschman a vite douché ses ambitions en ouvrant le score (18), puis Marco Borriello a manqué un penalty (29), et Philippe Mexès a été exclu (41).

Hübschman a marqué d'une géniale talonnade, et Borriello a manqué le ballon de survie quand Andriy Pyatov a arrêté le penalty qu'il avait généreusement obtenu pour un contact avec l'Arménien Henrik Mkhitaryan.

L'exclusion de Mexès, après un deuxième jaune pour une faute sur Luiz Adriano, a porté le coup de grâce.

Un vilain geste de Daniele De Rossi sur Dario Srna a montré que les Romains perdaient aussi leurs nerfs. Son direct du droit valait rouge, mais Howard Webb, l'arbitre de la finale de la dernière Coupe du monde, ne l'a pas vu (il a averti Srna pour contestation!).


A la pause, les illusions romaines étaient mortes

En seconde période, le Mineur (Shakhtar, en ukrainien) a enterré son adversaire avec une frappe du droit imparable de Willian (58), un des pistons de la traction avant brésilienne de Donetsk (quatre joueurs offensifs brésiliens). Puis une erreur d'Aleandro Rosi permettait au Croato-Brésilien Eduardo de signer le 3-0 (87).

La Roma va pouvoir s'occuper de la conquête de la quatrième place, qualificative pour les barrages de la Ligue des champions. Elle est à 5 points de la Lazio, qu'elle reçoit justement dimanche pour le derby romain.

La Donbass Arena, victime avant la pause d'une panne d'une partie de ses projecteurs (mauvais signe à 16 mois de l'Euro-2012), pouvait rugir de bonheur. Donetsk, outrageusement en tête du championnat d'Ukraine, 12 points devant le Dynamo Kiev, peut déjà préparer son quart.

(afp)