Super League

20 février 2011 22:15; Act: 20.02.2011 22:34 Print

Une victoire pour oublier Moscou

par Grégory Beaud, Bâle - Après une soirée cauchemardesque, jeudi en Coupe d’Europe, Kusunga a activement participé au succès bâlois 1-0 face à Sion.

Sur ce sujet
Une faute?

«Cette rencontre m’a marqué, a d’emblée souligné hier l’ancien défenseur de Servette. Ça me fait ch... d’être passé à côté de cette façon contre le Spartak Moscou.» Les séances de vidéo n’ont pas calmé l’amertume de Genséric Kusunga. Coupable sur deux des trois buts russes, jeudi, le défenseur angolo-suisse devait se racheter. Il l’a fait de belle manière contre Sion: très solide sur le plan défensif, il aurait même pu ouvrir le score de la tête peu après la demi-heure. Globalement, son FC Bâle a peiné malgré une pression constante. «Peu importe la manière, tant que nous remportons les trois points», a-t-il commenté. L’ancien Servettien avoue ne pas éprouver de plaisir particulier à battre les Sédunois, rivaux historiques du club de la Praille: «Pour moi, c’était plutôt le derby face à Lausanne qui comptait. Gagner contre Sion, c’est forcément bien, mais pas mieux que face à un autre adversaire.»

La semaine à venir sera intense pour le FCB, qui se rendra en Russie jeudi pour le match retour d’Europa League, puis ira défier Lucerne dimanche. «Ce n’est pas facile, mais je pense que ce serait malvenu de nous plaindre d’avoir cette Coupe d’Europe à jouer», a souri le défenseur central rhénan. Les 3 points en poche, il se prépare à vivre un enfer dans la capitale russe: «Je ne me rends pas compte de ce que représente une température de -20 degrés, ce n’est qu’un chiffre. On verra bien au moment de sortir de l’avion.»