Football

22 mai 2019 22:04; Act: 23.05.2019 00:43 Print

Xamax devra passer par les barrages

par Florian Müller, Neuchâtel - Le match nul concédé mercredi soir face à Lugano (1-1) condamne les Neuchâtelois à affronter le deuxième de Challenge League pour sauver leur peau.

storybild

Laurent Walthert et Xamax joueront les barrages. (Photo: Keystone)

Une faute?

Parfois, les désillusions ont du bon – à bien y regarder. Cette fois, plus question de tergiverser, Xamax est fixé: c'est en passant par les barrages qu'il sauvera sa place en Super League. Une certitude qui en vaut mille, plus question de contrariétés, Neuchâtel sait sur quel pied danser. Un match aller-retour, à la vie à la mort, face à Aarau ou Lausanne les 30 mai et 2 juin.

Le point du nul face à Lugano, alors que les Xamaxiens méritaient sans doute plus mercredi soir devant leur public, aura au moins le mérite d'établir un plan d'action sans équivoque: le déplacement samedi à Bâle comptera pour beurre.

Reste que les «rouge et noir» ont fait étalage de quelques belles certitudes, qui leur seront certainement utiles dans un avenir proche. Les Neuchâtelois ont par exemple débuté la rencontre en plaçant leur bloc-équipe, et plus précisément cette fameuse ligne de cinq défenseurs, suffisamment haut sur le terrain, empêchant ainsi Lugano de prendre possession du milieu de terrain.

Avec un brin de réussite supplémentaire, les hommes de Stéphane Henchoz auraient même pu concrétiser leur bonne entame. Car à la huitième minute, Raphaël Nuzzolo échouait par deux fois à trouver l'ouverture, d'abord en taquinant le montant droit des buts de Baumann, avant de se heurter sur le portier alors que le ballon lui était revenu dans les pieds.

Xamax a reculé

Puis Xamax a progressivement reculé. Les espaces dans l'entrejeu étant parfaitement bouclé par le triangle de mi-terrain mis en place par Fabio Celestini, les «rouge et noir» devaient se résoudre à trouver des relais sur les ailes. Las, la qualité technique n'était pas au rendez-vous et les combinaisons trouvaient une sentence inexorable, bien souvent dans l'oeuf. Sans doute un poil crispé par l'enjeu – défendre sa place européenne en phase de groupe de la Ligue Europa – Lugano péchait lui aussi à la construction, préférant miser sur des longs ballons pour prendre la défense xamaxienne à revers. Il lui faudra de la réussite – la même qui avait refusé de s'offrir à Nuzzolo – pour que Vecsei trouve l'ouverture sur une frappe déviée par Mike Gomes (36e, le but sera finalement attribué au Neuchâtelois).

Revenons à Nuzzolo. L'homme avait inscrit tous les penaltys de sa carrière jusqu'au 31 mars dernier, date de son premier échec. Rebelote mercredi soir, lorsque sa frappe de réparation trouvait la latte de Baumann (58e). Décidément, ce n'était pas sa soirée. Tout le contraire de Charles Pickel: à peine entré en jeu, le milieu défensif trouvait l'ouverture de la tête (67e, 1-1). La Maladière se réveillait et voulait encore croire à la victoire. A raison, puisque Neuchâtel trouvait un second souffle quasi inespéré.

Et la fin de match était neuchâteloise. Plusieurs occasions (Pululu, Ademi, Nuzzolo) mais rien ne rentrait. Un match nul, au final, qui s'il fige le destin de Xamax fait surtout la mauvaise affaire de Lugano. Les Tessinois ont provisoirement – et définitivement? - perdu leur troisième place directement qualificative pour l'Europe au profit de Lucerne et pourraient bien s'en vouloir encore un moment.

NE Xamax – FC Lugano 1-1 (0-1)

Stade de la Maladière, 6882 spectateurs.

Arbitre M. Erlachner.

Buts: 36e Gomes 0-1 (csc), 67e Pickel 1-1.

NE Xamax: Walthert; Gomes, Sejmenovic, Oss, Djuric (63e Pickel), Huyghebaert; Ramizi (59e Ademi), Veloso (82e Tréand), Doudin; Pululu, Nuzzolo. Entraîneur: S. Henchoz.

FC Lugano: Baumann; Yao, Maric, Sulmoni (74e Mihajlovic); Lavanchy, Vecsei, Sabbatini, Brlek, Daprela; Bottani (78e Fazliu), Sadiku. Entraîneur: F. Celestini.

Notes: Xamax sans Di Nardo (suspendu) ni Serey Die (blessé), Lugano sans Crnigoj et Gerndt (suspendus), ni Carlinhos Junior, Da Costa, Janko, Kameraj, Macek et Piccinocchi (blessés).

Avertissements: 57e Sulmoni.

Football