Foot - Super League

07 décembre 2019 18:26; Act: 07.12.2019 21:26 Print

Xamax sauve un point à la Maladière

par Florian Vaney - Les Neuchâtelois ont cueilli à froid Lugano dès les premières minutes de jeu par l'intermédiaire de Nuzzolo mais ont fini par craquer en deuxième période.

storybild

(Photo: Keystone/Laurent Gillieron)

Sur ce sujet
Une faute?

Le voeu de Joël Magnin a été exaucé. À la veille de recevoir Lugano, l’entraîneur de Neuchâtel Xamax avait pointé du doigt la mauvaise habitude qu’avaient pris ses joueurs de courir systématiquement après le score. Action, réaction. Il n’a pas fallu trois minutes à Raphaël Nuzzolo, samedi soir, pour donner l’avantage aux rouge et noir. Parfaitement lancé par une ouverture de soixante mètres de Pietro Di Nardo, le buteur maison ne tremblait pas pour remporter son face-à-face avec Noam Baumann. Les Neuchâtelois avaient pourtant été acculés en défense jusqu’ici et ils le seront jusqu’au terme de la rencontre.

Parce que oui, pour sa dernière apparition de l’année devant son public, Xamax a souffert tant et plus. Le plan des hommes de Joël Magnin était clair: jouer long et tenter de mettre sur orbite un de leurs trois éléments offensifs. Contrairement au récent déplacement à Saint-Gall, cela a fonctionné. Une fois. Mais à quel prix? Les locaux ont en tout cas passé le plus clair de la soirée à courir après le ballon. Et les 4782 spectateurs de la Maladière n’ont franchement pas eu grand-chose à se mettre sous la dent, ce qui est plutôt inhabituel.

La faim justifiant les moyens, Xamax s’est contenté tant bien que mal de défendre son avantage, ce qu’il est longtemps parvenu à faire grâce notamment au retour de son gardien numéro 1. Laurent Walthert a réalisé les parades qu’il fallait, en plus d’un petit miracle sur un cafouillage à la 34e. Neuchâtel n’est toujours pas serein sur les balles arrêtées défensives et cela aurait pu coûter cher sur ce coup-là sans un très bon reflex de son dernier rempart.
Football