FC Bâle

15 octobre 2012 14:22; Act: 16.10.2012 00:01 Print

Yakin prend le poste qui lui revenait de droit

par Grégory Beaud - L’ancien défenseur du FCB a été intronisé hier à la place de Vogel. L’Allemand n’a pas survécu au mauvais début de saison rhénan.

storybild

Heiko Vogel, 36 ans, était l'assistant de Thorsten Fink de juin 2009 à octobre 2011. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le mariage était planifié de longue date, il a été célébré hier. Depuis ses débuts en tant qu’entraîneur en 2006, il ne faisait aucun doute que Murat Yakin prendrait tôt ou tard place sur le banc du Parc Saint-Jacques. Le timing peut toutefois surprendre. Licencié le 20 août à Lucerne après un début de saison raté – 3 points en 6 matches –, «Muri» n’est resté sur le carreau que quelques semaines. «Dans ce milieu, plus rien ne m’étonne, a-t-il réagi hier en conférence de presse. Pas même l’enchaînement de ces deux événements.»

Sur les bords du Rhin, Murat Yakin devra faire oublier Heiko Vogel, auteur d’un doublé la saison dernière. «C’est le droit des joueurs de s’énerver contre ce changement, a convenu le président Bernhard Heusler. Nous, les dirigeants, nous vivons dans le présent.» Le présent qui attend Murat Yakin ne sera pas de tout repos. Eliminé en tour préliminaire de Champions League, le FCB bataille actuellement en Europa League et n’est que 4e du championnat, à huit points de Grasshopper, leader. «Je me réjouis de prouver que l’on peut avoir du succès avec cette équipe», a enchaîné le nouvel homme fort du FC Bâle.

Le hasard faisant bien les choses, le premier match de Murat Yakin sur son nouveau banc se déroulera dimanche, à Lucerne. «Ce sera forcément très spécial, mais je dois avant tout me concentrer sur mon équipe. En tant qu’adversaire, j’ai analysé de très près le jeu de Bâle, ce sera aujourd’hui un avantage.» Les deux parties se sont mises d’accord pour un contrat jusqu’en 2014.