Play-off de LNB

10 février 2011 10:22; Act: 10.02.2011 15:29 Print

Ajoie et le HCC veulent se refaire

Deux derbys romands, dont une affiche sulfureuse: les quarts de finales des play-off de LNB qui débutent vendredi promettent beaucoup.

storybild

Le duel Lausanne - Ajoie est attendu. (Photo: Keystone)

Une faute?

Si La Chaux-de-Fonds (1er de la saison régulière) devrait logiquement se jouer de Sierre (8e), c'est l'affrontement Lausanne (3e) - Ajoie (7e) qui tiendra en haleine les spectateurs.

Il y a un an, le LHC était mal pris. Les Vaudois étaient menés 3-1 dans la série par les Jurassiens et faisaient appel à Tony Salmelainen, Florian Conz et Marco Maurer en provenance du «grand frère» Genève-Servette. Les Lausannois remportaient ce Ve Acte 4-3 et la série tombait finalement dans leur escarcelle. Revanchards, les Ajoulots veulent faire oublier cet affront, comme l'élimination en demi-finale (4-0) de la saison précédente.

LHC jamais 1er

Annoncé comme le grand favori du championnat, le Lausanne HC a une nouvelle fois eu toutes les peines du monde à tenir son rang. C'est une habitude en saison régulière, le LHC n'ayant jamais terminé premier de LNB depuis sa relégation en 2005 (4e, 8e, 2e, 2e, 3e et 3e/en 2008-2009, les Lions avaient finalement remporté le «tour de classement»). S'il entend conserver son titre de champion, le club vaudois devra une nouvelle fois mettre sous son joug la première triplette jurassienne.

Même si le HC La Chaux-de-Fonds a aussi une revanche à prendre face à Sierre (les Valaisans avaient éliminé le HCC 4-1 en quart de finale la saison dernière), ils partiront avec les faveurs de la cote. Largement en tête de l'exercice régulier, les Neuchâtelois du Haut n'auront cette fois pas à faire à une phalange de la Cité du soleil renforcée. L'année passée, en effet, le club de Graben avait pu compter sur les apports de Lukas Haas, de Roman Botta et dans une moindre mesure de Lovis Schönenberger.

Défense décimée

Attention toutefois, car Gary Sheehan va devoir se passer des services du futur Bernois Johann Morant et de Danick Daucourt, deux défenseurs. Le coach québécois devra également trouver comment museler Derek Cormier et Lee Jinman. Si le HC Sierre a réussi in extremis à se qualifier pour les séries, il le doit en grande partie à ses deux joueurs importés. Même si le club valaisan est jusqu'ici passé à côté de sa saison, les deux Canadiens ont une nouvelle fois trusté les deux premières places du classement des compteurs.

Olten, qui a devancé le LHC à la confrontation directe dans la course à la deuxième place, a pris un risque en défiant Bâle. Cinquièmes du classement et surprise de la saison, les Rhénans seront sans doute vexés d'avoir été choisis si tôt, mardi dernier, à Morat. De plus, les Soleurois devront composer sans Marty Sertich. Auteur de 21 buts et 43 assists cette saison, l'Américain a dû se rendre à l'hôpital dimanche dernier. Il a été victime d'un malaise lors de la rencontre contre Viège et la durée de son indisponibilité n'a pas encore été établie.

La série entre Langenthal (4e) et Viège (6e) pourrait bien aller à la limite des sept matches. Les deux formations figuraient parmi les favorites de la saison et l'une d'entre elles passera forcément à la trappe dès les quarts de finale. Si Bernois et Haut-Valaisans souhaitent sauver leur saison, ils savent parfaitement ce qu'il leur reste à faire.

(ats)