Barrage de LNA/LNB

31 mars 2011 22:31; Act: 31.03.2011 22:34 Print

Ambri-Piotta bat Viège 3-2

Ambri-Piotta a souffert mais a parfaitement démarré le barrage de promotion/relégation qui l'oppose au champion de LNB Viège.

storybild

Le joueur d'Ambri-Priotta Elias Bianchi (au centre) félicité par ses coéquipiers après le but du 3-2. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les Léventins se sont imposés 3-2 face aux Haut-Valaisans à la Valascia. Le but de la victoire est tombé à la 56e minute. Elias Bianchi logeait la rondelle au fond des filets de Jonas Müller en reprenant une passe de Julian Walker, qui avait exploité parfaitement un mauvais rebond accordé par le portier viégeois. Ambri-Piotta, qui évoluait alors à 6 contre 5 à la suite d'une pénalité différée, conservait cet avantage jusqu'au bout grâce notamment à une intervention salvatrice de Thomas Bäumle à quelques secondes du coup de sirène final.


Les hommes de Kevin Constantine avaient fait le plus dur quelques minutes plus tôt. Viège avait en effet bénéficié de 4' de supériorité numérique à la suite d'une double pénalité mineure infligée à Elias Bianchi après 49'08'' pour une crosse haute qui semblait pourtant involontaire. Mais les hommes de Bob Mongrain étaient incapables de faire douter l'arrière-garde léventine. Jonas Müller retardait l'échéance en repoussant un tir de Martin Kariya parti seul en contre-attaque (51e), mais se "trouait" quelques minutes plus tard sur le 3-2.


Tout avait pourtant commencé de la pire des manières pour Ambri-Piotta, qui avait perdu les quatre derniers matches de la finale des play-out de LNA face à Rapperswil-Jona. Martin Kariya manquait un penalty à la 10e minute, et Viège ouvrait la marque après 44'' de jeu dans le deuxième tiers grâce à un centre de Tomas Dolana dévié dans ses propres filets par le malheureux Thomas Bäumle. La réaction léventine ne tardait cependant pas, Vladimir Denisov et Paolo Duca inscrivant deux buts en l'espace de 57'' à la 22e minute. L'égalisation de Steve Brulé (36e) n'offrait qu'un sursis à Viège, qui était nettement dominé dans le troisième tiers.

(ats)