Barrage LNA/LNB

30 mars 2011 10:37; Act: 30.03.2011 10:42 Print

Ambri joue sa peau jeudi

Ambri-Piotta jouera sa survie, dès jeudi sur sa glace, lors du barrage de promotion/relégation LNA/LNB.

Une faute?

Les Léventins seront opposés en match de barrage promotion/relégation LNA/LNB à Viège, qui pourra s'appuyer sur l'euphorie de son titre de Champion de Ligue B.

Le club de la Valascia, programmé depuis le début de la saison pour cette série de tous les dangers (au meilleur des sept matches), y a pourtant cru. Lors de la «demi-finale» des play-out contre Bienne et de la «finale» face aux Rapperswil-Jona Lakers, les Tessinois ont mené deux manches à zéro avant de s'écrouler et de laisser leurs adversaires prendre des vacances prématurées.

«Les jours les plus importants de l'histoire du club»

Avec seulement deux étrangers sur la glace autorisés pour ce barrage, l'heure sera au choix en Léventine, entre le défenseur Vladimir Denisov, Stéphane Veilleux et Martin Kariya. Les autres joueurs importés, Erik Westrum (commotion cérébrale), Zdenek Kutlak (commotion cérébrale) et Eric Landry (dos) sont quant à eux hors-service.

Le président du club vainqueur de la Coupe Continentale 1999 et 200 et finaliste des play-off 1999, Filippo Lombardi, ne veut même pas songer à une éventuelle culbute à l'échelon inférieur. Sa fierté lui interdit de telles pensées. «Les prochains jours sont peut-être les plus importants dans l'histoire de notre organisation, lâche-t-il. Ambri-Piotta a absolument besoin du soutien de ses supporters à la patinoire. Notre équipe est peut-être celle qui a le plus de fans qui ne viennent pas aux matches. Il est temps de changer cela.»

Conte de fées

Le HC Viège est quant à lui en plein conte de fées. Seulement sixième de la saison régulière, les Haut-Valaisans ont renversé en demi-finale La Chaux-de-Fonds (1er du classement/4-3 dans la série) et, en finale, Lausanne (4-0), l'éternel candidat à la promotion. L'arrivée derrière la bande de Bob Mongrain aux alentours de Noël n'y est certainement pas étrangère.

Si la première ligne valaisanne Steve Brulé/Michaël Loichat (buteur décisif lors de la prolongation du 7e match face au HCC)/Dominic Forget (24 points en 17 matches de play-off) n'est pas à négliger, c'est surtout le deuxième bloc offensif 100% suisse qui fait feu de tout bois. Luca Triulzi, Alain Brunold et l'Helvético-Tchèque Tomas Dolana ont déjà inscrit 48 points depuis le début des séries éliminatoires.

Champion de Suisse en 1962, le club de la Litterna a prévu un budget de six millions de francs en cas de promotion. Soit à peu près autant que... le LHC cette saison. De nouveaux investisseurs venus de Russie permettront notamment de gonfler le compte en banque.

(ats)