Mondial 2012

12 mai 2012 09:17; Act: 12.05.2012 10:15 Print

Andreï Mezin a fait sa valise en catimini

par J.-Ph. Pressl-Wenger, Helsinki - Le gardien biélorusse (37 ans), sans donner d’explication, a quitté ses coéquipiers. Il a fait savoir qu’il commenterait sa décision une fois rentré au pays.

storybild

On ne sait pas encore quelle mouche à piqué le vétéran biélorusse. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le sélectionneur de la Biélorussie, Kari Heikkilä, a assuré n’avoir eu aucune discussion avec le portier du Dinamo Minsk concernant un éventuel retour à la maison. Le cerbère est parti de sa propre initiative. «La raison doit être psychologique, a expliqué le Finlandais sur le site de la Fédération. Le rôle qui lui a été attribué au sein de l'équipe ne devait pas lui convenir».

Andreï Mezin avait encaissé un but gag contre le Kazakhstan, laissant filer un puck qui avait rebondi juste devant lui. Contre les Etats-Unis, il avait souffert dix minutes avant que son coach ne le remplace. Mezin, qui disputait son 14e championnat du monde (le 12e au plus haut niveau), avait été nommé dans l’équipe type de la presse au Mondial 2006 à Riga (Let).

La Biélorussie, a, dans le même temps, reçu le renfort des deux frères Andreï et Sergueï Kostitsyn, coéquipiers du Bernois Roman Josi aux Nashville Predators.