Hockey - National League

16 février 2019 22:18; Act: 16.02.2019 22:24 Print

Succès crucial de Gottéron, le LHC enchaîne

Les Dragons se sont imposés 3-2 contre Bienne et reviennent à trois points de leur adversaire du jour. Sixième victoire consécutive pour les Lions.

storybild

Andrey Bykov et Fribourg-Gottéron ont parfaitement réagi après leur revers concédé vendredi dans la capitale vaudoise. (Photo: Keystone/Peter Klaunzer)

Sur ce sujet
Une faute?

Un but chanceux a remis FR Gottéron sur les bons rails. Les Dragons ont ouvert la marque grâce à Charles Bertrand dans un angle très fermé. Le Français s’est retrouvé au bon endroit après qu’un tir de Chavaillaz a rebondi derrière la cage de Jonas Hiller (11e, 1-0). Les Biennois, en contre-attaque, ont égalisé sur un lancer de Mike Künzle (18e, 1-1). Mais les Dragons n’ont pas attendu avant de reprendre les devants. Trente-quatre secondes plus tard, un boulet de canon de Nathan Marchon n’a laissé aucune chance à Hiller (18e, 2-1). Le gardien du HCB n’a pas été plus heureux en deuxième période lorsqu’Andreï Bykov l’a surpris juste en-dessus de l’épaule dans un angle impossible (22e, 3-1). Les Seelandais ont encore recollé au score grâce à Künzle, auteur d’un doublé (24e, 3-2). Les Dragons auraient pu prendre le large à la mi-match, mais Jim Slater et Lukas Lhotak ont tous deux galvaudés des occasions en or en supériorité numérique (29e).

En raison de leur manque de réalisme, les Fribourgeois ont souffert jusqu’au bout avant d’empocher les trois points. Après un début de match hésitant, le gardien Reto Berra a fait le malheur des attaquants seelandais en fin de match. Les Seelandais (5es), déjà battus par Zurich la veille, ont perdu leurs deux matches du weekend, tandis que les Fribourgeois (8es avec trois unités d’avance sur le 9e, GE Servette) ont assuré l’essentiel en s’imposant dans le temps réglementaire 24 heures après avoir perdu à Lausanne.

Fribourg-Gottéron - Bienne 3-2 (2-1 1-1 0-0)
BCF-Arena. 6169 spectateurs.
Arbitres: MM. Stricker, Salonen, Obwegeser et Balazs.
Buts: 11e Bertrand (Chavaillaz) 1-0, 18e (17’15) Künzle (Neuenschwander) 1-1, 18e (17’49) Marchon (Bertrand, Slater) 2-1, 22e Bykov (Mottet, Rossi) 3-1, 24e Künzle 3-2.
Fribourg-Gottéron: Berra; Holos, Chavaillaz; Schneeberger, Schilt; M. Forrer, Stalder; Weisskopf; Bertrand, Slater, Marchon; Rossi, Bykov, Mottet; Sprunger, F. Schmutz, Miller; Vauclair, Meunier, Lhotak; Walser. Entraîneur: French.
Bienne: Hiller; Fey, Salmela; Kreis, Maurer; Moser, Forster; Sataric; Riat, Pouliot, Rajala; Brunner, Neuenschwander, Künzle; Hügli, Fuchs, Kärki; Pedretti, Tschantré, Lüthi; J. Schmutz. Entraîneur: Törmänen.
Notes: Fribourg-Gottéron sans Abplanalp, Furrer (blessés), ni Micflikier (surnuméraire). Bienne sans Diem, Paupe (blessés), Earl (malade) ni Petschenig (surnuméraire). Tir sur la transversale: Fuchs (6e). Tir sur le poteau: Riat (47e). Bienne sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 59’18 à la fin du match).
Pénalités: 5 x 2’ contre FR Gottéron, 5 x 2’ + 1 x 10’ (Riat) contre Bienne.

Et de six pour le LHC

Lausanne a aligné une sixième consécutive, samedi soir sur la glace de Rapperswil (2-1). Un succès qui lui a permis de consolider sa troisième place au classement de National League. Trois nouveaux points qui se sont toutefois dessinés dans la difficulté et avec la contribution d’un excellent Zurkirchen.

Si les Lions ont pu rejoindre la première pause avec un but d’avance, ils le doivent en grande partie à leur gardien au No 31. Ils avaient notamment brillé par leur sens de l’anticipation la veille contre Fribourg? Sur la glace de la lanterne rouge, ils se sont un peu trop souvent livrés dans le vide. Conséquence: ils se sont exposés (15 tirs concédés lors du tiers initial). Mais Zurkirchen a tenu la baraque, principalement devant Knelsen (7e), quelques secondes avant l’ouverture du score de Leone (7e but de la saison), puis à deux reprises face à Mason (12e et 16e).

Rebelote au cours de période médiane, où Zurkirchen s’est à nouveau interposé avec la manière (14 arrêts), au grand dam des Saint-Gallois, dont Knelsen (encore, 29e) et Mosimann (dans la foulée). La différence avec le premier tiers, c’est que Lausanne s’est créé plusieurs opportunités de faire le break, les plus grosses par l’intermédiaire de Zangger (24e), de Leone (25e), d’Emmerton (28e) et d’Herren (29e). Sans parler de deux situations de supériorité numérique qu’il a également galvaudées.

Le LHC passera à côté d’une troisième occasion à 5 contre 4 en début d’ultime période. Et, à force de ne pas être capable de tuer le match tout en subissant les assauts de Rapperswil, il concèdera l’égalisation à la 55e, sur un puck dévié malencontreusement par Genazzi dans son propre but. Alors que l’on imaginait presque les Saint-Gallois faire payer la totalité de l’addition aux Lions, d’autant qu’un power-play s’offrait à eux à trois minutes du terme, c’est finalement Bertschy (58e, à 4 contre 5) qui s’en allait offrir la victoire à son équipe en contre, au bout du suspense. Et cela quelque peu après un nouveau sauvetage de l’inévitable Zurkirchen devant Wellman.

Rapperswil - Lausanne 1-2 (0-1 0-0 1-1)
St. Galler Kantonalbank Arena. 3369 spectateurs.
Arbitres: MM. Wiegand, Lemelin (USA); Altmann, Cattaneo.
Buts: 7e Leone (Nodari) 0-1, 55e Iglesias 1-1, 58e Bertschy (4c5) 1-2.
Rapperswil: Nyffeler; Profico, Maier; Helbling, Berger; Iglesias, Schmuckli; Gähler; Clark, Knelsen, Wellman; Kristo, Schlagenhauf, Spiller; Mosimann, Mason, Casutt; Primeau, Ness, Hüsler. Entraîneur: Tomlinson.
Lausanne: Zurkirchen; Trutmann, Grossmann; Lindbohm, Frick; Nodari, Genazzi; Schelling; Bertschy, Jeffrey, Vermin; Kenins, Emmerton, Partanen; Moy, Froidevaux, Herren; Zangger, Antonietti, Leone; Traber. Entraîneur: Peltonen.
Pénalités: 3x2’ contre Rapperswil; 2x2’ contre Lausanne.
Notes: Rapperswil sans Hächler, Gurtner, Schweri, Gilroy (blessés), Lindemann ni Rizzello. Lausanne sans Junland, Borlat, Mitchell (blessés), In-Albon (malade), Barbero ni Roberts (surnuméraires). Tir sur la transversale: 41e Lindbohm. 56’48 Rapperswil demande un temps mort et joue sans gardien de 57’58 à la fin du match.

Hockey

(Sport-Center)