Hockey sur glace

19 février 2019 10:24; Act: 19.02.2019 10:24 Print

Cherry: «Ils célèbrent comme des abrutis»

par Grégory Beaud - Le commentateur n'a pas été tendre avec les Carolina Hurricanes et leurs célébrations. Le club l'a tourné en dérision.

storybild
Une faute?

Don Cherry a beau avoir plus de 80 ans, il n'en a pas perdu sa verve pour autant. Pour le meilleur (des fois) et pour le pire. Après avoir fait les gros titres pour certaines tirades contre les Québécois ou les Européens, la chaîne CBC le diffuse désormais avec un léger différé de sept secondes pour éviter tout problème avec la justice.

Mais lorsque l'on a grandi avec les gardiens sans casque, le cannes en bois et les patinoires à ciel ouvert, il y a certains chocs générationnels auxquels on peut ne pas être préparé. C'est probablement le phénomène qui vient d'arriver à l'homme de télévision connu pour ses costume bariolés.

Depuis le début de saison, les Carolina Hurricanes se sont rendus célèbres par une série de célébrations chorégraphiées à l'instar de ce que réalise également le HC Ambri-Piotta lors de certaines victoires.

Problème (pour Don Cherry du moins)? Ces scènes sont ridicules. Et il a d'ailleurs décidé de dédier la dernière édition de son «Coach's Corner», sa séquence hebdomadaire au phénomène. Et c'est peu dire que le débat n'a pas été élevé par les propos de l'ancien joueur et entraîneur. Extraits:

«Ces gars, pour moi, sont des abrutis. Et ils ont intérêt à ne pas faire ça durant les play-off. Ce que je ne comprends pas c'est Rob Brind'Amour, qui est un bon coach, comment il laisse faire ça. C'est une blague. Les gars, vous c'est du hockey professionnel. Vous ne faites pas ce genre de choses. C'est quoi ces types? Des abrutis ou quoi?»

Dans un premier temps, le compte twitter des Hurricanes s'est contenté de répliquer en s'inspirant de la série «The Simpsons» et du grabataire grand-père déversant sa haine sur les nuages. Sous-entendu, Don Cherry aurait tendance à jeter les atouts.

Pour enfoncer le clou, le service merchandising de la nouvelle franchise de Nino Niederreiter a poussé le génie un poil plus loin. Des t-shirts sont désormais disponibles avec la mention «Une bande d'abrutis» vendus au prix de 32 dollars. 32 dollars pour se moquer de Don Cherry, c'est un noble investissement.

Hockey

(nxp)