Coupe Spengler

13 novembre 2019 07:48; Act: 13.11.2019 21:09 Print

Gretzky a refusé l'offre du Team Canada

Le directeur général du Team Canada a proposé le job au «Great One», qui préfère passer les fêtes avec sa famille.

storybild

Wayne Gretzky, ici lors d'une conférence de presse en marge de la finale de la Coupe Stanley 2017, sera-t-il derrière le banc à Davos? (Photo: AFP)

Une faute?

Wayne Gretzky (58 ans) aurait pu être l'entraîneur en chef du Team Canada à la Coupe Spengler, qui aura lieu du 26 au 31 décembre à Davos.

La nouvelle avait été rapportée par le journaliste canadien Pierre LeBrun sur le site «TheAthletic»: Sean Burke, le directeur général de la formation à la feuille d'érable pour le tournoi grison, avait proposé le job au «Great One». «J'ai été surpris lorsque Sean m'a appelé, a relaté Gretzky. J'ai été emballé par la proposition. Team Canada représente quelque chose de spécial pour moi. En plus, la Coupe Spengler est le plus vieux tournoi (ndlr: de l'histoire du hockey). Je me suis donc senti honoré par cet appel.»

Le meilleur compteur de l'histoire de la NHL (1487 matches de saison régulière, 894 buts,1963 assists, 2857 points) a cependant demandé un temps de réflexion avant de livrer sa réponse: «Le seul problème pour moi, c'est que la Coupe Spengler a lieu durant les fêtes de fin d'année. J'ai une décision difficile à prendre.» Devenu grand-papa, il avait prévu de passer des moments en famille durant cette période.

Et c'est finalement cette dernière option qu'il a choisie puisqu'il a décliné l'offre mercredi soir, selon le site canadien RDS. Désormais, le poste pourrait être offert à Craig McTavish, actuellement en poste au Lokomotiv Yaroslavl, en KHL.

La passion de Gretzky

Comme joueur ou comme dirigeant, Wayne Gretzky a souvent donné de son temps pour Hockey Canada. En 1978, par exemple, alors qu'il n'avait que 16 ans, il était devenu le meilleur compteur des Mondiaux M20. En 1998, il avait pris part aux Jeux olympiques (Nagano) auxquels s'étaient rendus pour la première fois les joueurs de la Ligue professionnelle nord-américaine. En 2002 et en 2006, il avait été le directeur général de l'Unifolié pour les JO de Salt Lake City (or) et Turin (défaite contre la Suisse en phase de poule et élimination en quarts de finale).

Par la suite, de 2005 à 2009, il était devenu entraîneur en chef des Phoenix Coyotes, club de NHL dont il était aussi le propriétaire. Il avait compilé une fiche de 143 victoires, 161 défaites en 60 minutes et 24 revers dans le temps supplémentaire ou aux tirs aux buts. Lors de la saison 2006-2007, en Arizona, il avait dirigé 27 fois l'attaquant zougois Patrick Fischer, aujourd'hui sélectionneur de l'équipe de Suisse. En 2007-2008, il avait envoyé à une reprise le Fribourgeois David Aebischer devant le filet.

Sport-Center

Hockey

(Sport-Center)