Play-off de LNA

14 mars 2011 12:10; Act: 14.03.2011 13:53 Print

Davos et Berne ont les faveurs de la cote

Les demi-finales des play-off de LNA réuniront dès ce mardi les quatre meilleures équipes du tour de qualification. Davos contre Zoug et Berne face aux Kloten Flyers partiront favoris.

storybild

Davos affrontera Zoug mardi. (Photo: Keystone)

Une faute?

«Nous ne sommes pas encore entrés dans les play-off!» Arno Del Curto ne fait pas preuve de forfanterie mais l'entraîneur de Davos résume dans quel état d'esprit se trouvent ses joueurs après le galop d'entraînement qu'ont constitué les quatre matches contre Fribourg Gottéron. Après avoir battu à quatre reprises les Romands dont deux derniers matches sans effort à fournir (7-0 et 7-2), les Grisons appréhendent sans doute le retour à la compétition face à des Zougois en plein rythme.

Davos va sans doute souffrir les deux premiers matches face aux équipiers de Josh Holden. Ensuite, les Grisons pourront faire marcher à pleine puissance leur potentiel offensif. Ca tombe bien ils affrontent une autre équipe à l'attaque surpuissante, gage de rencontres spectaculaires entre les deux formations. Vous y ajoutez un antagonisme certain depuis les matches du tour de qualification et vous avez tous les ingrédients pour une série explosive.

Kloten sans Dupont

Flamboyants leaders pendant des mois, les Kloten Flyers ont accusé une baisse de régime en fin de tour de qualification. Ils ont passé l'obstacle des Zurich Lions en quarts de finale en cinq manches mais ce succès leur a coûté cher. Ils devront se passer des services de leur meilleur défenseur Micki Dupont, touché à la cheville lors du quatrième match face aux Lions, et dont l'indisponibilité est prévue pour quatre semaines. Le Canadien et ses 45 points vont faire défaut aux Zurichois face à une équipe aussi bien organisée qu'est le CP Berne.

L'an dernier, l'équipe de la capitale avait renvoyé les Flyers à ses études avec un sec 4-0 au même stade de la compétition. Cette fois-ci, Kloten aura l'avantage de la glace mais c'est bien le seul bonus pour les hommes d'Anders Eldebrink. De son côté, Larry Huras enregistre le retour de ses trois mercenaires blessés, Roche, McLean et Vigier. Avec l'arrivée de Thomas Déruns et un Christian Dubé au sommet de son art, les perspectives bernoises sont plutôt bonnes de disputer une deuxième finale de suite.

(ats)