82e Coupe Spengler

24 décembre 2008 12:16; Act: 24.12.2008 13:05 Print

Davos veut s'offrir un quinzième titre

Le HC Davos débutera son traditionnel tournoi de fin d'année vendredi face au Dynamo Moscou (15h00/TSR 2).

Sur ce sujet
Une faute?

Mais les hommes d'Arno Del Curto auront fort à faire face notamment au tenant du titre, le Team Canada, et à l'armada moscovite. Ingolstadt et Karlovy Vary complètent le casting de cette 82e édition.

Renforcé par Tony Salmelainen (Genève-Servette), Nick Naumenko, Martin Sonnenberg, Zdenek Kutlak (tous d'Ambri-Piotta) et John Pohl (Lugano), Davos n'a certes pas le faste de la «génération Nash- Thorton». Mais même sans Beat Forster, qui arrivera dans les Grisons le 6 janvier seulement, les Davosiens sont une nouvelle fois parmi les favoris à l'accession en finale du plus vieux tournoi interclubls d'Europe.

Avec le néo-international Leonardo Genoni dans les buts, ses valeurs sûres Reto von Arx, Michel Riesen, Andres Ambühl ou encore Peter Guggisberg, les prometteurs frères Wieser (Marc et Dino) et Dario Bürgler, ainsi que ses éléments importés de premier plan - Daigle, Sykora, Marha, Taticek... - le HCD a des arguments à faire valoir. Devant le public bigaré et chauffé à blanc de la Vaillant Arena, la phalange aux 18 titres nationaux devra toutefois élever son niveau de jeu par rapport à son parcours en dents de scie en Ligue nationale A.


Russes et Canadiens pour le spectacle

Présent sans interruption depuis 1984, le Team Canada est toujours une source de plaisir assuré pour les spectateurs. Victorieuse à onze reprises, la sélection à la feuille d'érable fait une nouvelle fois la part belle aux joueurs de LNA et comprend quelques éléments évoluant en Europe ou des individualités à la recherche d'un contrat sous nos latitudes. Ils devront toutefois devoir compter sur une performance de haut niveau de leurs portiers Daren Machesney (Klagenfurt/Aut) et Travis Scott (Hershey Bears/AHL), qui n'ont pas le talent d'un Curtis Joseph, décisif lors du sacre de 2007.

Le Dynamo Moscou, qui évolue dans la «Chernyshev Division» de la dispendieuse KHL, sera l'une des attractions de la grand-messe grisonne. Dixièmes de leur championnat, les Russes peuvent compter depuis peu sur l'apport de Sergei Zinoviev, Champion du monde lors du dernier Mondial au Canada. L'équipe moscovite, qui a pour particularité d'avoir révélé Alexander Ovechkin, a été sacrée Championne d'Europe en 2006 et compte à son palmarès huit titres nationaux. La section hockey sur glace de ce club omnisport n'est pas une inconnue à Davos, puisque celle-ci reviendra sur le lieu de son triomphe en 1983.


Tchèques et Allemands dans le dur

Karlovy Vary et Ingolstadt ne voudront pas se contenter des rôles de simples faire-valoir. Si Tchèques (5es sur 14 équipes en «Czech Extraliga») et Allemands (14es sur 16 équipes en DEL) connaissent quelques ratés dans leurs championnats respectifs, ils comptent bien se refaire une santé dans les Grisons. Ce tournoi sera également l'occasion pour Yves Sarault de se rappeler au bon souvenir du public local, lui qui a joué quinze matches lors de la saison 2006-2007 sous les couleurs davosiennes.

La compétition fera l'objet de retransmissions en direct sur les antennes helvétiques. TSR 2, TSI 2 et SF 2 diffuseront la compétition dans son intégralité et ce jusqu'en 2012. Le contrat liant la Coupe Spengler et SRG SSR idée Suisse vient en effet d'être prolongé pour trois ans. En outre, le tournoi sera visible sur de nouvelles chaînes: RTR en Russie, Eurosport 2 et Eurosport Asie-Pacifique. Ainsi, ce ne sont pas moins de 46 pays qui pourront suivre les matches dans onze langues différentes.

(ats)