Hockey - National League

12 février 2019 22:00; Act: 12.02.2019 22:42 Print

Genève-Servette retrouve le sourire à Zurich

par Grégoire Surdez, Zurich - Genève-Servette a réussi une entame de match parfaite et est rentré avec les trois points du Hallenstadion, contre de faibles ZSC Lions (1-4). Les Aigles recollent au peloton.

storybild

Les Genevois ont démarré en trombe et ont pu gérer tranquillement ensuite. (Photo: Keystone/Walter Bieri)

Sur ce sujet
Une faute?

GE-Servette a encore la capacité de sauter sur l’occasion. A Zurich, les Aigles ont empoché l’intégralité de l’enjeu. Trois points qui font du bien au moral tant les Genevois semblaient en perdition ces derniers temps. Au classement, les voilà qui se rapprochent la barre. Neuvièmes avec 62 points , ils ont ainsi rejoint Fribourg et Zurich. Certes, les Grenat ont disputé 1 ou deux matches de plus que leurs adversaires directs, mais pour autant, personne ne fera la fine bouche au bout du Lac.

D’autant plus que la victoire acquise chez le champion en titre a été limpide et marquée par un opportunisme qui a souvent fait défaut cette saison. dans le camp grenat. Tout s’est décanté très vite. Après soixante secondes de jeu, Guillaume Maillard ouvrait les feux en inscrivant son premier but de la saison. Trente secondes plus tard, Daniel Winnik mettait la deuxième couche.

Malgré une fracture de l’orbite contractée samedi soir à Ambri, le Canadien a tenu son rang. Promu capitaine en l’absence de Noah Rod (commotionné), Winnik a pesé sur le match en serrant les dents. Un exemple pour tous ses coéquipiers qui ont ensuite parfaitement joué le coup en attendant un adversaire désarticulé, faisant presque peine à voir. Cody Almond inscrivant même le 3-0 à 4 secondes de la première sirène. Et quand Tommy Wingels retrouvait enfin le chemin des filets en supériorité numérique - il n’avait plus marqué depuis 7 matches - le sort du match était scellé.

Arno Del Curto a bien tenté un électrochoc en changeant son gardien. Mais rien n’est venu contrarier la belle soirée de GE-Servette hormis le but de l’honneur signé Kevin Klein, privant Robert Mayer (à nouveau excellent) d’un second blanchissage consécutif.

ZSC Lions - GE-Servette 1-4 (0-3 1-1 0-0)

Hallenstadion. 8636 spectateurs.

Arbitres: MM. Lemelin et Fonselius; Kaderli/Wüst.
Buts: 2e (60’’) Maillard (Almond) 0-1. 2e (1’30) Winnik (Richard, Wingels) 0-2. 20e (19’56) Almond (Mercier) 0-3. 22e Wingels (Richard / à 5c4) 0-4. Klein (Cervenka, Pettersson) 1-4.

ZSC Lions: Flüeler (23e) Schlegel; Klein, Baltisberger; Beni, Geering; Karrer, Marti; Sutter; Petterson, Cervenka, Wick; Bodenmann, Suter, Hollenstein; C. Baltisberger, Schäppi, Herzog; Miranda, Moore, Prassl; Bachhofner. Entraîneur: Del Curto.

GE-Servette; Mayer; Martinsson, Tömmernes; Völlmin, Bezina; Mercier, Dufner; Antonietti; Fristche, Berthon, Simek; Wick, Almond, Maillard; Wingels, Richard, Winnik; Riat, Kast, Rubin. Entraîneur: McSorley.

Pénalités: 3x2’ contre ZSC Lions. 2x2’ contre GE-Servette.
Notes: Blindenbacher, Nilsson (blessés) ni Noreau (étranger surnuméraire). GE-Servette sans Bouma, Skille, Jacquemet, Vukovic, Douay, Romy, Rod (blessés), Fransson (étranger surnuméraire) ni Bozon (suspendu).

Dans l'autre partie de la soirée, Zoug n'a comme prévu pas fait de détail en déplacement à Davos (1-5). Senteler a inscrit deux points et les joueurs de Suisse centrale reprennent la tête du classement de National League à Berne. Les Zougois ont toutefois disputé un match de plus.

Hockey

(Sport-Center)

Les commentaires les plus populaires

  • marius le 13.02.2019 02:56 Report dénoncer ce commentaire

    Mouton noir romand

    Contre de faible ZSC j'adore l'article,perso je vois un Servette privé de 7 titulaires depuis un sacré moment donc un véritable exploit d'une équipe soudée.

  • Lyle Odelein le 13.02.2019 05:56 Report dénoncer ce commentaire

    Et après...

    C'est un peut comme Gottéron, ça gagne un gros match à l'extérieur et après ça perd contre le dernier de la ligue...

  • gnam gnam le 13.02.2019 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    au purgatoire ces 3

    Genève, Zurich ou Lugano. Ça serait tellement jouissif de voir 2 de ces équipes dans les play-out. Ambri et Langnau avec des moyens 10 x moins que ces "elites" ont montré des attitudes bien plus positives.

Les derniers commentaires

  • gnam gnam le 13.02.2019 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    au purgatoire ces 3

    Genève, Zurich ou Lugano. Ça serait tellement jouissif de voir 2 de ces équipes dans les play-out. Ambri et Langnau avec des moyens 10 x moins que ces "elites" ont montré des attitudes bien plus positives.

    • Boulakov le 13.02.2019 16:05 Report dénoncer ce commentaire

      Vive les Aigles

      Essaye de régater avec le tiers de ton contingent blessé et après on verra où tu te place à la course aux playoffs.

  • Chris 77 le 13.02.2019 07:48 Report dénoncer ce commentaire

    Dessous quand même à la fin....

    Play out quand même, Serviette sera le seul club romand sous la barre, et bye le Mc, faut que ce club se renouvelle, la roue tourne, maintenant c est Bienne et Lausanne en déplaise à beaucoup...

  • Lyle Odelein le 13.02.2019 05:56 Report dénoncer ce commentaire

    Et après...

    C'est un peut comme Gottéron, ça gagne un gros match à l'extérieur et après ça perd contre le dernier de la ligue...

  • marius le 13.02.2019 02:56 Report dénoncer ce commentaire

    Mouton noir romand

    Contre de faible ZSC j'adore l'article,perso je vois un Servette privé de 7 titulaires depuis un sacré moment donc un véritable exploit d'une équipe soudée.

    • Fred le 13.02.2019 08:37 Report dénoncer ce commentaire

      Serrage de coude

      non ce n'est pas un exploit de battre les ZSC, car ils sont capables du pire comme du meilleur et hier soir c était le pire!Mais Genève a su se serrer les coudes pour gagner avec les nombreux blessés, il faut le relever en effet