Hockey sur glace - LNA

01 février 2011 21:12; Act: 01.02.2011 22:33 Print

Goran Bezina: «Ca me fait caquer»

par Grégory Beaud - Au lendemain du cataclysme consécutif au départ à Berne de Thomas Déruns, le capitaine des «grenat» est revenu sur la situation actuelle du GSHC.

storybild

Goran Bezina (Photo: Keystone)

Une faute?

Goran Bezina, on imagine que l'ambiance était morose à l'entraînement...

- C'est quelque chose de difficile à accepter, surtout en milieu de saison. Mais je ne peux pas dire que nous étions sous le choc, lors de l'entraînement. La nouvelle nous avait été transmise la veille. Lundi soir, Thomas Déruns a organisé une soirée pour ses adieux.

Comment avez-vous été informé de ce départ?

- Chris McSorley me l'a expliqué avant que nous l'apprenions par les médias. J'ai été surpris, car nous perdons un pilier de cette équipe. Après avoir digéré cela, je me suis mis à la place des dirigeants, et j'ai compris pourquoi cette décision a été rendue nécessaire. Mais c'est sûr que ça me fait caquer.

C'est tout de même compliqué de comprendre que Genève engage Juraj Simek vendredi et se libère d'un salaire trois jours plus tard.

- J'ai également été étonné de cet enchaînement et ai questionné Chris McSorley à ce propos. Mais je comprends que la venue de Juraj Simek n'ait rien à voir avec le départ de Thomas Déruns et que c'était une opportunité à saisir. Thomas est en droit de commander un salaire important et Genève n'aurait pas été en mesure de le lui donner.

Et le GSHC peut, dans le même temps, mettre la pression sur la ville. Le discours est éculé.

- C'est toujours la même rengaine, en effet. Les infrastructures ne sont pas dignes de la ville de Genève et d'un club comme Servette. Il faut que le pouvoir politique s'en rende compte et c'est malheureux de passer par des mesures pareilles pour qu'il bouge. Se séparer d'internationaux pour être entendus, c'est dommageable.


Par le passé, votre nom a été associé à des rumeurs de transferts. Qu'en est-il aujourd'hui?

- Comme les transferts ne sont plus possibles au-delà du 31 janvier, ce n'est plus un sujet d'actualité. De toute façon, Genève aurait-il pu se séparer encore d'un défenseur, alors que nous peinons à en aligner suffisamment lors des matches? Je ne pense pas. Mais pour l'été c'est une leçon à retenir. Personne n'est tranquille, tout le monde reste sous pression.

Comment le vestiaire a-t-il réagi à cette nouvelle inattendue?

- Fort heureusement, l'ambiance entre les joueurs est saine. Au moins ça! Si nous devions trouver un point positif au départ de Thomas Déruns, c'est que nous allons désormais nous serrer les coudes pour compenser cette mauvaise nouvelle. On trouve du positif où c'est possible.

Les commentaires les plus populaires

  • yann le 02.02.2011 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    coup de gueule 2

    parce que si on comptais sur l attaque cette saison on serai jamais aussi bien place. et d ailleurs au lieu de faire ch... avec leur connerie de tram et un stade de foot inutile il la fabrique quand cette patinoire ? meme meyrin en a une nouvelle alors on en fait au chene a meyrin tout ca pour des equipes de 3eme ligue mais on pas pour une equipe qui vise le titre en LNA bravo Geneve.

  • pouêt le 02.02.2011 16:59 Report dénoncer ce commentaire

    Enfants gâtés

    Servette à un public d'enfants gâtés ! Ils font comment à Langnau et à Ambri ? C'est pas les VIP qui font vivre un club, mais à Genève cela semble inconcevable !

  • marcel007 le 02.02.2011 19:52 Report dénoncer ce commentaire

    Chris Mc Sorley;Prends une tres mauvaise decision!

    Mais il a super mal fait Chris McSorley d'avoir virer déruns. c'est une des perles rares de l'equipe Chris me déçoit beaucoup!!!!!!!!!

Les derniers commentaires

  • yann le 06.02.2011 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    coup de gueule

    si dans cette ville on dépensait plus pour le sport que pour distraire les bédouins de passage durant l'été, ce serait pas plus mal. L'équipe de foot a déjà coulé, ils attendent quoi que l'équipe de hockey soit en 1er ligue? Mais c'est vrai, à quoi sert une équipe de hockey de tout façon les bougnoules du golf ne le regarde pas, donc on fait des feux d'artifice, c'est plus intéressant. Et on garde l'étable, parce que c'est un monument. Dans quelle ville un truc aussi laid peut être protegé, à part Genève bien sûr.

  • yann le 06.02.2011 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    geneve

    moi ce que j'aimerais comprendre c'est comment le club de la 2eme place financière du pays n'arrive pas à voir de pognon et une nouvelle patinoire. Encore que Kloten ou le Zurich lions tourne mieux c 'st normal c'est Zurich, mais franchement Servette devrait être au moins au même niveau financier. C'est hallucinant que des clubs de village des Grisons s'en sortent mieux et aient une meilleure patinoire. Comme Berne y a quoi à Berne? Une patinoire, un stade et le palais fédéral et les ours. Faut arrêter si dans cette ville....

  • marcel007 le 02.02.2011 19:52 Report dénoncer ce commentaire

    Chris Mc Sorley;Prends une tres mauvaise decision!

    Mais il a super mal fait Chris McSorley d'avoir virer déruns. c'est une des perles rares de l'equipe Chris me déçoit beaucoup!!!!!!!!!

  • pouêt le 02.02.2011 16:59 Report dénoncer ce commentaire

    Enfants gâtés

    Servette à un public d'enfants gâtés ! Ils font comment à Langnau et à Ambri ? C'est pas les VIP qui font vivre un club, mais à Genève cela semble inconcevable !

  • bobounet le 02.02.2011 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème ?

    le problème vient-il vraiment des infrastructures ? Et pourquoi pas de l'équipe qui peine à aligner les victoires et qui depuis le début de la saison ne montre pas un jeu digne d'infrastuctures falmbant neuves... Et si l'autre problème venait de la gestion financière de l'équipe ? se pose-t-on les bonnes questions ? où passe l'argent des sponsors ? Il y a comme un goût de déjà vu dans un autre sport... non ?