Hockey - National League

02 février 2019 18:52; Act: 02.02.2019 22:59 Print

Fribourg fait glisser Genève sous la barre

par Julien Boegli - Les hommes de Mark French se sont imposés 2-1 à la Vaillant Arena de Davos et passent ainsi au-dessus de la barre.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour une équipe qui doute, comme Gottéron actuellement, chaque action généreuse faite en sa direction est bonne à prendre. Les visiteurs se sont ainsi servis de l’inattention du gardien Gilles Senn à la 3e minute pour ouvrir la marque. La frappe à distance de Benjamin Chavaillaz, à la réception d’un engagement remporté par Jim Slater, est alors venue perforer les jambières hésitantes du portier davosien.

Au lieu de profiter de ce départ pour gonfler leur moral, les Fribourgeois ont eu la mauvaise d’idée de se mettre rapidement dans le pétrin en accumulant coup sur coup trois punitions, ce dont a profité le capitaine Andres Ambühl pour remettre sa formation sur le droit chemin. Tantôt fébrile, tantôt entreprenant, Gottéron a manqué de reprendre les devants juste avant la première pause, Julien Sprunger galvaudant sa reprise alors qu’il se trouvait seul au second poteau.

Le topscorer et ses camarades ont alors débuté la période médiane comme ils ont fini la précédente, c’est-à-dire de façon maladroite. La première de leur trois périodes de jeu de puissance de la soirée a tourné au fiasco, les Fribourgeois étant littéralement dans l’incapacité de s’installer dans le camp local.

Sans s’alarmer, les élèves de Mark French ont ensuite haussé leur niveau de jeu. Le deuxième tiers a d’ailleurs été le leur. A la demi-heure, Lukas Lhotak, au rebond, a redonné un avantage mérité à ses couleurs. Mais rien n’a été simple, comme souvent avec eux. Ils n’ont dû qu’à la réactivité de leur banc de ne pas subir un deuxième retour davosien. En l’occurrence, le « coach challenge » demandé pour un hors-jeu qui a conduit le 2-2 d’Egli (39e) leur a évité une fin de partie des plus compliquées.

Incapables de consolider leur fragile avance, ils ont tremblé jusqu’à l’ultime seconde. Ils ont notamment passé la dernière minute avec deux hommes de moins après que Jim Slater ait trouvé le moyen d’écoper d’une pénalité pour avoir envoyé la rondelle hors du champ du glace – à la 59e ! – et que Gilles Senn ait quitté sa cage. Une minute de douleur intense. Qui vaut trois nouveaux points au final.

Davos - FR Gottéron 1-2 (1-1 0-1 0-0)
Vaillant Arena. 4335 spectateurs.

Arbitres: MM. Lemelin (USA), Oggier, Gnemmi et Obwegeser.

Buts: 3e Chavaillaz (Slater) 0-1, 6e Ambühl (Rödin/6 c 4, pénalité différée) 1-1, 30e Lothak (Holos) 1-2.

Davos: Senn; Du Bois, Heinen; Nygren, Barandun; Jung, Kundratek; Heldner; Marc Wieser, Corvi, Ambühl; Rödin, Lindgren, Hischier; Pestoni, Bader, Meyer; Frehner, Aeschlimann, Egli; Baumgartner. Entraîneur: Vitolinsh.

FR Gottéron: Berra; Holos, Chavaillaz; Abplanalp, Schilt; Marco Forrer, Schneeberger; Weisskopf; Mottet, Slater, Marchon; Rossi, Walser, Bertrand; Sprunger, Miller, Lhotak; Vauclair, Meunier, Sandro Forrer. Entraîneur: French.

Notes: Davos sans Kessler, Paschoud, Payr, Sandell, Stoop, Dino Wieser (blessés) ni Lindbäck (étranger surnuméraire). FR Gottéron sans Bykov, Furrer, Schmutz, Stalder (blessés) ni Micflikier (étranger surnuméraire). But de Egli invalidé pour un hors-jeu préalable (38’43). Temps mort demandé par Davos (59e), qui évolue sans gardien de 58’42 à 58’48 et de 59’03 à 60’00.

Pénalités: 5 x 2’ + 1 x 10’ (Pestoni) contre Davos, 8 x 2’ contre FR Gottéron.

Hockey