Hockey sur glace

13 juin 2019 18:23; Act: 14.06.2019 14:27 Print

Il offre une guitare à un fan adverse avant le titre

par Oliver Dufour - L'attaquant canadien Ryan O'Reilly, qui a remporté mercredi la Coupe Stanley avec les Saint-Louis Blues, avait eu un geste de grande classe la veille.

Sur ce sujet
Une faute?

Lorsqu'on est supporter d'un athlète ou d'une équipe, il peut être parfois difficile de croiser le ou les adversaire(s) de son ou ses idole(s). Et tous les fans n'arrivent pas toujours à se comporter comme il se doit. L'envie pour un inconditionnel du Servette FC d'insulter les joueurs du Lausanne-Sport (et vice-versa) est parfois très dure à réprimer.

Pour John Corrado, en revanche, le sentiment est certainement bien différent. Ce fan de l'équipe des Boston Bruins, finaliste de la Coupe Stanley, ne devait certainement pas être un très grand admirateur de Ryan O'Reilly, attaquant des Saint-Louis Blues, l'autre finaliste. Mardi, à la veille du 7e match décisif de la grande finale de la NHL, le jeune homme a pourtant croisé la route du Canadien de 28 ans. Ce dernier est entré dans le magasin de musique dans lequel se trouvait Corrado.

Ayant reconnu le joueur, le fan des Bruins l'a approché pour le saluer. «Je l'ai immédiatement reconnu, a affirmé John Corrado à NHL.com. Je savais que c'était lui en raison de sa barbe.» Les deux hommes ont parlé musique durant quelques instants, après qu'O'Reilly a profité de gratter quelques guitares dans une autre pièce. L'attaquant des Blues a alors offert à ce fan de ses rivaux la guitare de son choix!

Champion 24 heures plus tard

«J'ai refusé net au départ, mais il m'a assuré que ce n'était pas une question d'argent, a expliqué Corrado. C'est simplement qu'il adore la musique et qu'il souhaite que les autres puissent profiter de ce sentiment spécial qu'il éprouve lorsqu'il joue de la guitare.» N'en croyant pas ses oreilles, Corrado a laissé le joueur choisir pour lui et il est rentré chez lui avec. «Je lui ai dit que je lui souhaiterais bien bonne chance, mais il a compris que je ne pouvais pas le faire, a indiqué le jeune homme. J'espère un jour être en mesure de le remercier. C'est très inspirant. Qui sait, nous pourrions jouer ensemble un jour.»

Un jour plus tard, Ryan O'Reilly, qui avait enregistré une chanson lorsqu'il évoluait encore avec les Buffalo Sabres, s'est retrouvé champion de NHL sur la glace des Bruins, soulevant la Coupe Stanley et le trophée Conn Smyth attribué au MVP des play-off. C'est ce qu'on appelle la classe.

Hockey

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.