Hockey - LNA

08 janvier 2016 22:52; Act: 08.01.2016 22:52 Print

Kloten s'enfonce dans la zone dangereuse

Battus 3-4 après prolongation par Davos, les Flyers restent à quatre points de la 8e place.

storybild

Sale période pour les coéquipiers de Martin Gerber. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les Kloten Flyers se sont inclinés 3-4 après prolongation face à Davos en LNA. Les Zurichois ne parviennent toujours pas à décoller de la zone dangereuse sous la barre de la huitième place.

Devant 6284 spectateurs (record de la saison), les Zurichois ont mené 3-2 grâce à un doublé du Valaisan Vincent Praplan (12 buts déjà) et une réussite de Leone. Mais Schneeberger a pu égaliser à 5'' du terme de la deuxième période après avoir éliminé un Bieber bien naïf sur ce coup-là.

En prolongation, Setoguchi, servi par Du Bois, n'a laissé aucune chance à Martin Gerber. Les Flyers restent à quatre points de la 8e place mais ils comptent désormais un match de plus qu'Ambri-Piotta.

Blanchissage

Les Zurich Lions n'ont pas fait de détails sur la glace des Langnau Tigers (7-0). De retour du Championnat du monde juniors M20, Auston Matthews a réussi un doublé. Le nouveau défenseur des Lions, le Suédois David Runblad (Chicago Blackhawks) a ouvert son compteur personnel d'un maître-tir.

Le portier Schlegel a fêté son troisième blanchissage. Ainsi, les Zurichois ont l'air de se balader dans ce Championnat. Mais ils ont déjà joué deux voire quatre matches de plus que leurs poursuivants immédiats et surtout depuis dix matches, ils ne remportent qu'une rencontre sur deux. Ils sont loin d'avoir assuré leur première place.

Après cinq défaites au cours des six derniers matches, Zoug avait besoin de se rassurer face à Ambri-Piotta. Mission à demi accomplie. Les joueurs l'entraîneur Harold Kreis ne se sont imposés qu'en prolongation sur un but du Finlandais Immonen face à un courageux Ambri-Piotta (4-3 ap).

Les Léventins avaient ouvert la marque par Thibaut Monnet sur son 12e but de la saison. Ils ont ensuite été menés 1-3 avant de revenir par Gautschi et Lauper. Le point arraché par Ambri a une conséquence étonnante: celle de mettre Berne sous la barre. Pas de doute, la fin du tour de qualification sera chaude dans la capitale.

(nxp/ats)