Hockey sur glace

10 juin 2019 07:23; Act: 10.06.2019 07:33 Print

La Coupe Stanley sera remise au bout du match 7

Les Saint-Louis Blues n'ont pas converti leur premier «puck de match» en finale des play-off de NHL, dimanche. Retour à Boston mercredi.

storybild

Blues et Bruins croiseront une dernière fois le fer cette semaine pour soulever le trophée. (photo: AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Grâce à leur victoire 1-5 devant les 18'900 spectateurs présents au Enterprise Center de Saint-Louis dans la nuit de dimanche à lundi, les Boston Bruins ont forcé la tenue d'un acte VII dans la finale de la Coupe Stanley. C'est la première fois depuis 2011 que le prestigieux trophée sera décerné au terme d'un septième match. Il y a huit ans, les Bruins se l'étaient appropriés dans ces circonstances à Vancouver, face aux Canucks.

Alors qu'ils avaient bien empoigné la partie No 6 devant leur public sans parvenir à déjouer la vigilance du gardien finlandais Tuukka Rask, les hockeyeurs du Missouri ont craqué sur deux situations de jeu frustrantes. Ils se sont d'abord retrouvés à trois contre cinq après avoir envoyé un puck dans les tribunes. Et Brad Marchand a profité de l'aubaine pour signer le 0-1 à la 9e minute.

A l'entame de la troisième période, le défenseur Brandon Carlo a expédié une rondelle bondissante en direction de Jordan Binnington, qui n'a pas été en mesure de parer le tir qui semblait anodin.

«Ce but chanceux nous a déstabilisés, a admis l'entraîneur Craig Berube. Est-ce que nous pouvons être meilleurs? La réponse est oui.»

Dans le camp de Boston, le moment n'était pas pour autant à l'euphorie. «Livrer un match 7 était notre objectif, nous y voilà, a déclaré l'attaquant québécois Patrice Bergeron. Nous avons apporté des correctifs à des aspects qui nous avaient fait mal dans les trois derniers matches et nous avons saisi nos chances à l'attaque.»

L'acte VII aura lieu dans la nuit de mercredi à jeudi au TD Garden.

Hockey

(Sport-Center)